Assainissement : les trois circonscriptions électorales de Poto-Poto se mobilisent

Samedi 7 Décembre 2019 - 16:15

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel

Dans le cadre de l’opération « Villes, villages et habitations propres », prévue chaque premier samedi du mois, la structure Healthy environment a assembé, le 7 décembre, la population   du troisième arrondissement de Brazzaville, autour de son programme dénommé « Pour l’amour de Poto-Poto ».

Plusieurs artères ont été assainies par les habitants, les tenanciers des boutiques, les associations et les agents de la primature. Le Premier ministre, Clément Mouamba, accompagné du maire de Poto-Poto, Jacques Elion, et de l’ambassadeur du Rwanda au Congo, Jean Batiste Habyarimana, a visité les sites prévus pour la circonstance.

Après la mairie de Poto-Poto où l’opération a été lancée, une autre délégation, conduite par la députée Charlotte Opimbat, s’est dirigée sur l’avenue Beaux-Parents, donnant l’allure d’une marche sportive. Quant au Premier ministre, il s'est rendu d'abord sur l’avenue de la Paix où il a rencontré le député Ferréol Ngassakys, ensuite sur l’avenue de France où l’attendaient Jean de Dieu Kourissa et ses mandants.

Au terme de l’activité, Clément Mouamba a indiqué que  chaque Congolais devrait s’approprier la salubrité, profitant de l’occasion pour exhorter la population dans son ensemble à pérenniser cette opération salutaire et indispensable. «Nous sommes ici pour évaluer l’application de la mesure que nous avons prise, il y a quelques mois. Nous pensons que les citoyens respectent bien la circulaire et nous  sommes là pour les encourager », a indiqué le Premier ministre.

Pour sa part,  le directeur général de Healthy environment, Yvon Kaba, a notifié qu'une telle mobilisation permet d’inculquer la valeur de salubrité publique aux citoyens. Selon lui, c’est une manière de faire de chacun un acteur de salubrité.

"Pour l’amour de Poto-Poto" est un programme d’assainissement de cet arrondissement cosmopolite. « Vu que nous ne pouvons pas assainir tout Poto-Poto en un seul jour, nous étalerons l'opération sur une durée d’un mois environ, avec les habitants de cet arrondissement. C’est un travail volontaire et humanitaire », a conclu Trésor Koffy, responsable de la communication à Healthy environment.

Rude Ngoma

Légendes et crédits photo : 

1-Le Premier ministre inspectant les travaux sur l'avenue des Beaux parents/Adiac 2-Clément Mouamba ramassant les déchets sur l'avenue de France/Adiac

Notification: 

Non