Assurance maladie universelle : les résultats de terrain des experts attendus

Lundi 13 Juillet 2020 - 19:34

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel

Le Premier ministre, Clément Mouamba, a indiqué le 13 juillet que les membres du comité de pilotage de l’assurance maladie universelle tireront les enseignements nécessaires à l’avancement du processus de mise en place de ce projet social.

Clément Mouamba a fait cette annonce dans son allocution d’ouverture de l’atelier de restitution des travaux des experts de l’Unité de préfiguration de l’assurance maladie organisé au Palais des congrès.

Le processus se fera dans la méthode, la rigueur et sans précipitation avec la volonté inébranlable pour l’aboutissement du projet social dans le délai, a-t-il déclaré.

Selon lui, cette unité avait pour missions de définir le profil de compétences requises de la caisse de l’assurance maladie universelle, déterminer le coût de fonctionnement, d’élaborer le budget de la caisse au titre de la première année de son fonctionnement, rédiger le manuel de procédure applicable au sein de cet organisme.

Parmi les missions assignées figurent également celles qui consistaient à mettre en place un système d’information de la caisse, évaluer et définir les niveaux de soins de santé, mettre en place le dispositif de fonctionnement avec les prestataires de soins de santé, concevoir les supports techniques et bien d’autres. 

L’atelier de restitution des travaux des experts de l’Unité de préfiguration de l’assurance maladie s’est déroulé à huis clos avec le comité de pilotage pendant plus de quatre heures.

A l’issue de l’échange entre les deux parties, le communiqué de presse sanctionnant les travaux explique que ces derniers ont noté avec beaucoup de sens de responsabilité les travaux de terrain qui restent à réaliser par les experts de l’Unité de préfiguration.  

Notons que le régime d’assurance maladie universelle est l’engagement manifeste du gouvernement de voir se développer une solidarité nationale par accès aux soins de santé à l’ensemble de la population congolaise.

Il est institué par les lois n°37-2014 du 27 juin 2014 et n°12-2015 du 31 août 2015, adoptées par les deux chambres du parlement.  

Lydie Gisèle Oko

Légendes et crédits photo : 

les participants de l' atelier de restitution (DR)

Notification: 

Non