Boxe : Landry Matete « Balo » champion du Congo 2019 chez les mi-lourds

Mercredi 12 Février 2020 - 20:03

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel

Il n’y a pas eu de surprise, le mardi 11 février, à l’espace Shark Club de Kinshasa, en finale des 28es championnats nationaux de boxe dans la catégorie des mi-lourds. Le champion du Congo 2018, Landry Matete Kankonde, alias Balo, a aisément conservé son titre national en terrassant son adversaire Mukuasa du Grand Equateur.

Favori avant le combat, Landry  Balo  a même été quasiment expéditif. Une victoire par KO au deuxième round. Sur un enchaînement d’uppercut de droite et un crochet de gauche, il a renvoyé Mukuasa au tapis pour une première fois dans ce deuxième round. Après la décompte de l’arbitre, Landry Matete n’a pas eu de peine à lui assener un deuxième crocher de gauche, expédiant une deuxième fois son adversaire qui n’a plus de force pour revenir. « On l’a fait et de la plus belle des manières », a déclaré le champion du Congo des mi-lourds.

« La façon dont j’ai boxé au premier round était de la stratégie. Je savais qu’en me déplaçant sur le ring, il allait se fatiguer, et ensuite trouver le bon moment pour placer ce que moi j’appelle ma prise de finition », a expliqué Landry Matete à la presse juste après la proclamation de sa victoire par KO.  Et de conclure : «J’étais venu avec un seul objectif, celui de gagner ce championnat. C’est fait, maintenant je me tourne vers les qualificatifs pour les éliminatoires des jeux Olympiques de Tokyo ».

Les autres résultats…

Notons que l’équipe de Kinshasa a raflé six des dix médailles d’or de ce 28e championnat de la République démocratique du Congo de boxe. Le Kongo central est deuxième avec deux médailles d’or alors que les ligues provinciales de Lualaba et de l’Equateur ont chacune glané une médaille en or. Ainsi, Muntu de Kinshasa s’est adjugé la médaille d’or chez les mouches hommes alors que Makuntualade la Tshuapa a obtenu la médaille d’argent. En poids plumes hommes, Mujinga de l’Equateur a été médaillé d’or aux dépens de Moti de Kinshasa, médaillé d’argent. En plumes dames, Carine Nkelani de Kinshasa a remporté le titre de championnat du Congo, laissant la médaille d’argent à une autre combattante de Kinshasa, Misamu.

Chez les poids-légers hommes, Abibo de Kinshasa s’adjuge le titre de champion du Congo et Pembele du Kongo Central se contente de la médaille d’argent. Kayala du Kongo Central est champion du Congo chez les Welters aux dépens de Kibunde du Lualaba. Chez les super légers dames, Makwikila de Kinshasa est championne du Congo, Nzeba du Kongo Central est vice-championne du Congo. Dans la catégorie poids moyens hommes, Mpaka du Kongo central a battu en finale Kanku de Lualaba. L’on rappelle la victoire de Landry Matete Balo chez les mi-lourds, alors que Mutombo de Kinshasa a battu en finale Bayila du Kongo Central chez les poids lourds. Chez les super Lourds, Kashala Mardochée de Kinshasa n’a pas combattu, remportant par forfait parce que son adversaire Monpono a été absent.

Martin Enyimo

Légendes et crédits photo : 

Landry Matete Balo, champion du Congo 2019 de la catégorie mi-lourds, donnant ses impressions à la presse

Notification: 

Non