Boxe : Landry Matete "Balo" favori en finale du championnat national face à Mukuasa

Lundi 10 Février 2020 - 18:48

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel

Champion du Congo 2018, Landry Matete Kankonde Balo, alias The Punisher, tient à conserver son titre, étant du reste favori pour la finale du championnat national de boxe prévue pour ce mardi 11 février.

Pour la deuxième fois consécutive, le mi-lourd Landry Matete Kankonde va disputer, ce mardi 11 février, à l’espace Shark Club à Kinshasa la finale du championnat national du Congo de boxe, compétition organisée par la Fédération congolaise de boxe (FCB) conduite par Ilunga Luyoyo qui a récemment vu sa démission au poste de président de la Fédération être rejetée. Il s’agit du tournoi de 2019, mais organisé en retard, donc en février 2020. Son adversaire est le boxeur Mukuasa de la province du Grand Equateur. En demi-finale, Landry Matete a terrassé Sanga de la province du Kwango. Et en quarts de finale, il s’est qualifié après le forfait infligé au pugiliste Musonda de la province du Haut-Katanga absent à l’heure du combat.

Favori de cette finale des championnats nationaux de boxe dans sa catégorie, Landry Balo met toutes les chances de son côté pour conserver son titre de champion du Congo 2018. Il est en pleine forme, lui qui vient de remporter, le 30 janvier dernier et pour la troisième fois de suite, le titre de champion de Kinshasa. C’était à l’issue du tournoi organisé par la Ligue provinciale de boxe de Kinshasa que dirige Ilunga Babi. En finale de cette compétition locale, Landry Matete a battu, à l’unanimité de cinq juges, Mengu Mengu, champion de l’Entente de Kinshasa/Sud. « Je suis fier de moi ! ça devient une routine pour moi de gagner et remporter des titres. Plus je gagne, plus je me sens plus fort et imbattable », déclarait-il ce soir-là, n’ayant pas occulté son ambition de rempiler au championnat national de boxe.

Mais son objectif primordial de cette année, c’est d’arracher la qualification pour se rendre au Sénégal afin de disputer les éliminatoires des jeux Olympiques de Tokyo. Ce chemin rude passe par une deuxième victoire consécutive, ce 11 février  au Shark Club de Kinshasa, du titre national de la catégorie mi-lourd.

Signalons que Landry Matete Kankonde est lié à la maison de promotion de noble art Bonyeme Boxing Promotions dirigée par Patrick Bonyeme, aidé de son frère Alain Bonyeme, basée en Afrique du Sud. The Punisher s'affirme comme le meilleur de sa génération à Kinshasa et en République démocratique du Congo.

Notons que dans ce championnat national de boxe, sept boxeurs de Kinshasa disputeront, ce 11 février, la finale dans différentes catégories. Il s’agit, chez les messieurs, de Muntu en catégorie mouche, Modi chez les plumes, Abibo chez les poids-légers, et naturellement Landry Matete chez les mi-lourds et Mutombo chez les poids-lourds. Deux dames se sont qualifiées pour la finale de ce tournoi national du noble art, notamment, Nkelani et Misamu.

Martin Enyimo

Légendes et crédits photo : 

Photo 1 : Landry Matete Balo en rouge et son adversaire en demi-finale du championnat du Congo de boxe Photo 2 : Landry Matete Balo lors d'un combat du championat de Kinshasa

Notification: 

Non