CAF-C1/Quarts de finale retour : Mazembe croit en la remontada contre Raja

Jeudi 5 Mars 2020 - 18:15

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel

La « remontada », c'est l'idée-force du côté de Mazembe, qui affronte ce samedi le Raja de Casablanca, obligé de remonter les deux buts encaissés au match aller des quarts de finale de la C1 africaine.

Le match est très attendu dans l’ex-Elisabethville. Le TP Mazembe reçoit, le samedi 7 mars, sous le coup de 15 heures, dans son stade de la commune de Kamalondo à Lubumbashi, le Raja de Casablanca, en match retour des quarts de finale de la Ligue des champions d’Afrique. La partie sera officiée par le rigoureux arbitre éthiopien Bamlak Weyesa Tessema.

Le club marocain a un avantage probant pour sa victoire de deux buts à zéro au match aller. Mais, à Lubumbashi, on croit dur comme fer à la « remontada ». Le président du club, Moise Katumbi Chapwe, appelait au lendemain de la défaite du club au stade Mohammed V de Casablanca à l’unité, au bloc de toute la famille Mazembe, afin d’aller chercher la qualification. Les joueurs, pour leur part, sont concentrés sur le match. Ils ont élu domicile à Futuka (30 km de Lubumbashi) depuis lundi soir pour affûter leurs armes et renverser la vapeur face à Raja Athletic club.

Mazembe fera sans deux joueurs retenus à l’infirmerie. Il s’agit notamment du défenseur central Kévin Mondeko et le latéral gauche ivoirien Franck Carlos Zouzou, les deux joueurs étant blessés au genou, selon le site web officiel du club. Mondeko s’est remis en jambes en début de semaine, mais le staff médical a préféré ne pas prendre de risque, il était déjà absent au match aller, remplacé par Tandi Mwape qui a formé avec Kabaso Chongo la paire de la défense centrale de Mazembe à Casablanca. L’on pourra aussi noter l’absence de Trésor Mputu Mabi. Le maestro du TP Mazembe semble être en disgrâce, déjà absent au match aller à Casablanca et même dans certains matchs du championnat de la Ligue nationale de football (Linafoot). Mais on compte aussi, du côté de Lubumbahsi, sur l’apport des supporters, le douzième homme.  

L’équation Ben Malango…

Le Raja Athletic Club est attendu le jeudi 5 mars vers 18h55 locale dans la capitale congolaise du cuivre. La délégation marocaine sera logée au Pullman Grand Karavia. Le premier contact avec le gazon synthétique du stade de Kamalondo est prévu pour le vendredi. L’interrogation demeure sur le voyage de l’attaquant congolais du club casablancais, Ben Malango Ngita, ancien du TP Mazembe et, surtout, premier buteur au match aller. Lors d’une interview accordée à Canal+, le joueur dont le litige l’opposant à Mazembe vient d’être tranché par la Fifa a assuré qu’il effectuera le voyage pour Lubumbashi. « Ce sera la joie pour moi de jouer là-bas (Lubumbashi ndlr), la joie de retrouver les supporters. Cependant ce ne sera pas facile. Ça demande beaucoup de choses, premièrement un bon état d’esprit, la concentration, pour aller chercher la qualification », a-t-il déclaré. L'ancien buteur de Mazembe formé à Jac Trésor de Masina à Kinshasa, s'il vient à Lubumbashi, ce sera à nouveau un danger permanent, imminent pour la défense des Corbeaux du Grand Katanga, sans compter le milieu de terrain international congolais Fabrice Lwamba Ngoma, transfuge de l'AS V.Club, auteur d'une passe décisive à Casablanca.

Et sur son litige avec Mazembe, la Fifa vient de trancher à soixante-douze heures du match : le Raja devra verser une somme de près de trois cent mille euros (296.996 euros) à Mazembe endéans quarante-cinq jours. En cas de dépassement du délai, le club marocain pourra écoper d’une suspension de six mois, ainsi que le joueur, et d’une interdiction de recruter de trois saisons, fait-on savoir. Pour le match retour, tout sera clair le samedi à Kamal City.

Martin Enyimo

Légendes et crédits photo : 

Mazembe affûte ses armes à Futuka pour le match retour contre Raja

Notification: 

Non