CAN 2019. Joe Tshupula : « Les Léopards ont des atouts pour gagner le match contre l’Egypte…»

Mercredi 26 Juin 2019 - 14:00

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel

Ancien entraîneur du Daring Club Motema Pembe (DCMP) de Kinshasa, le technicien belgo-congolais continue sa carrière à l’Île Maurice, où il est à la tête du staff technique d’un club de première division mauricienne, tout en dirigeant une académie de football. Lui qui a même été sélectionneur de l'Île Maurice a daigné se confier au Courrier de Kinshasa/Les Dépêches de Brazzaville, par rapport au match des Léopards de la République démocratique du Congo, ce 26 juin, contre les Pharaons d’Egypte, en deuxième journée du groupe A de la 32e édition de la Coupe d’Afrique des nations (CAN). Interview.

Le Courrier de Kinshasa (L.C.K.) : Coach, quels sont les points forts et ce qu’il faut améliorer du côté des Léopards afin de mieux aborder ce match contre les Pharaons d’Egypte ?

Joe Tshupula (J.T.) : Je pense que dans un premier temps, il faut être plus exigeant du côté défensif, notamment sur les coups de pied arrêtés. J'ai remarqué que sur l'ensemble du match contre l'Ouganda, bien qu'ils ne nous aient pas dominés, nous avons pris deux buts sur des coups de pied arrêtés. Au niveau offensif, il nous a manqué un peu de folie, notamment sur les côtés.

L.C.K. : Il y a eu beaucoup de réactions sur le manque d’envie des Léopards face aux Cranes d’Ouganda. Mais au-delà, quel a été le péché des fauves congolais au niveau technique, et surtout tactique ?

J.T. : Au niveau de l'envie, je pense que les Léopards sont conscients d'être passés à côté du match. En tout cas, je l'espère. Je pense que les matchs amicaux avant la CAN avaient déjà montré quelques signes de manque d'intensité dans le jeu. Le coach Ibenge se trouve dans l’obligation de remobiliser ses troupes, cela peut passer par un changement de joueurs, par exemple, en faisant débuter Trésor Mputu. Tactiquement, il pourrait aussi s'agir de jouer avec un milieu défensif (6) capable de donner plus de liberté aux joueurs offensifs.

L.C.K. : L’avenir des Léopards dans cette CAN passe par ce match contre les Pharons. Voyez-vous la RDC battre l’Egypte ?

J.T. : En faisant abstraction de la première rencontre, ce match contre l'Égypte est le match phare de ce groupe. Même si cela reste un match difficile, je pense que les Léopards ont des atouts pour le gagner. Pour cela, il faut absolument hausser le niveau de jeu et essayer de marquer en premier. Une victoire des Léopards lancerait complètement leur CAN.

L.C.K. : Vous avez eu à diriger le staff technique du DCMP de Kinshasa. Ensuite, on a très peu entendu parler de vous. Ça se passe comment à l’Île Maurice où vous prestez depuis ?

J.T. : J'ai eu l'occasion de faire un retour au FC Saint-Eloi Lupopo. malheureusement, j'ai écourté notre collaboration à cause du manque de sérieux des dirigeants. A Maurice, je dirige l'Académie de football nord que j'ai créée et qui va fêter ses 10 ans la prochaine saison. Et j'ai en charge la direction sportive du Cercle de Joachim qui évolue en première division mauricienne.

L.C.K. : Un mot pour les Léopards avant ce match contre l’Egypte...

J.T. : Je leur souhaite bonne chance pour ce match contre l'Égypte et je demande au peuple congolais de les soutenir.

Martin Enyimo

Légendes et crédits photo : 

Le technicien belgo-congolais, Joe Tshupula

Notification: 

Non