Can seniors hommes de handball : le Congo passe à côté de ses objectifs

Samedi 18 Janvier 2020 - 15:30

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel

Après deux défaites successives dans cette compétition qui a débuté le 16 janvier en Tunisie, l’équipe nationale du Congo ne joue que pour remplir des formalités puisqu’elle ne sera pas parmi les sept pays qui représenteront le continent à la coupe du monde de la discipline.

Battus le 16 janvier 25-34 par l’équipe du Maroc, les Diables rouges du Congo ont concédé leur deuxième défaite, le jour d’après, 25-31 devant les Fennecs de l’Algérie, dans le cadre de la deuxième journée de cette vingt quatrième édition de la Coupe d’Afrique des nations (Can), Tunisie 2020.

Ces résultats ne facilitent pas la tâche à l’équipe congolaise qui devra maintenant se contenter des matchs de classement, précisément pour les places allant de la neuvième à la sixième. Un classement non satisfaisant au regard du rang qu’elle a occupé au Gabon, lors de la précédente édition de la compétition : éliminée en quart de finale par l’Egypte.

A en croire notre confrère de Radio-Congo qui se trouve en Tunisie, les handballeurs congolais ont livré de belles prestations, surtout face aux Algériens. Les mauvais choix tactiques du staff technique et l’absence des joueurs de la diaspora ont coûté cher à l’équipe du Congo. En tout cas, au sport, seuls les résultats, rien que les résultats, comptent.

Malgré les efforts de la Fédération congolaise de handball (Fécohand) notamment l’organisation et le lancement des entrainements deux mois avant la compétition, la signature du contrat avec l’équipementier Macron ainsi que l’arrivée à Brazzaville du technicien français, Guy Petitgirard, le Congo n’a pas pu tenir devant ses adversaires du groupe D.

 « La Fédération internationale de handball, couramment abrégée en IHF,  a mis à notre disposition un expert qui va former notre staff technique afin de permettre au Congo de participer à la Coupe du monde de handball qui aura lieu en Egypte. En sport, il faut mettre les moyens en jeu. Aujourd’hui, nous avons la possibilité d’être parmi les sept pays en Afrique qui doivent se qualifier à cette grande compétition », indiquait le président de la Fecohand, Jean Claude Ibovi, lors de la cérémonie de signature de partenariat avec l’équipementier Macron, en novembre dernier.

Dans les autres rencontres de cette deuxième journée de la Can, le Kenya n’a pas résisté face à la pression et la chaleur de l’Egypte, score final 19-44. La Zambie, comme son ami du groupe, le Congo, a enregistré sa deuxième défaite devant les Marocains, 12-39. La Libye a perdu sur la plus petite des marques, devant l’Angola 19-20. Pour sa part, le Cap-Vert a dominé le Cameroun, 22-19 tandis que la République démocratique du Congo a pris le dessus sur la Guinée 28-24 puis le pays hôte et tenant du titre, la Tunisie a battu la Côte d’Ivoire 48-24. La rencontre entre le Nigeria et le Gabon s’est soldée en faveur des Panthères du Gabon, 26-24. 

 

Rude Ngoma

Légendes et crédits photo : 

La rencontre Congo-Algerie/ photo Cahb

Notification: 

Non