Cantines scolaires : 61 000 élèves bénéficient des rations sèches

Mardi 21 Avril 2020 - 13:05

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel

Le Programme alimentaire mondial (PAM) a annoncé dans un communiqué de presse avoir trouvé la solution de remplacement quant à la poursuite de l’opération de prise en charge des élèves en cette période de confinement dû au Covid-19.

La fermeture des établissements scolaires sur toute l’étendue du territoire national fait partie des mesures de prévention et de limitation des risques de propagation du Covid-19.  Ce qui prive des dizaines de milliers d’élèves du primaire de repas en cantines scolaires du PAM. Ainsi, pour poursuivre cette action, le PAM a trouvé une solution alternative en collaboration avec la direction de l’alimentation scolaire et avec l’accord du Département de l’agriculture des Etats-Unis, principal contributeur du programme. Il s’agit notamment de la distribution des rations sèches aux 61 000 élèves bénéficiaires du programme.

« La cantine scolaire constitue un apport essentiel pour les familles les plus démunies. Cette distribution soulagera des milliers de familles confrontées aux difficultés alimentaires en période de confinement », a déclaré le représentant du PAM en République du Congo, Jean-Martin Bauer.

En effet, des camions acheminent depuis quelques jours environ 886 000 tonnes de vivres (riz, pois, huile et sel) dans les écoles afin que les distributions commencent dès que possible. « Chacun des 61 000 élèves bénéficiaires du programme recevra une ration sèche de vivres correspondant à 3 mois de repas scolaires, à emporter chez eux », précise le communiqué.

Selon le PAM, ces distributions concernent 345 écoles primaires ciblées dans sept départements dont 15 écoles ORA de la Sangha. Elles permettront d’apporter un appui alimentaire et nutritionnel à ces enfants et à leurs familles tout en s’alignant sur la réponse du gouvernement. Pour le respect des gestes barrières, des mesures sont mises en place sur les lieux de distribution. Il s’agit, entre autres, de la limitation à trente élèves maximum pendant les distributions ; le lavage des mains systématique des élèves et du personnel assurant la distribution ; la délimitation d’un parcours de circulation pendant la distribution pour mieux faire respecter la distanciation sociale d’un mètre entre chaque élève.

Notons que le PAM appuie depuis 2015 le programme d’alimentation scolaire en République du Congo, avec le programme McGovern Dole de l’USDA, Département de l’Agriculture des Etats-Unis. Le but étant de fournir un déjeuner quotidien, chaud et nutritif aux écoliers et écolières d’établissements ciblés.

 

Parfait Wilfried Douniama

Légendes et crédits photo : 

Jean-Martin Bauer supervisant la distribution des repas; une séance de distribution de cantines scolaires/Adiac

Notification: 

Non