Ceni/Kwilu : signature d'un code de bonne conduite

Mercredi 28 Novembre 2018 - 14:49

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel

À vingt-sept jours des élections directes combinées, le secrétaire exécutif provincial de la Céni/Kwilu, Jean Robert Muyense, a animé, le 26 novembre, en la salle SEP, un cadre de concertation avec les partis, regroupements politiques et candidats indépendants, les candidats députés nationaux et provinciaux, rapporte la Centrale électorale.

Parmi les points abordés, l'on note les informations sur la campagne électorale, l’état des lieux sur les accréditations et la signature du code de bonne conduite des partis, regroupements politiques et des candidats indépendants aux élections du 23 décembre en République démocratique du Congo. Sur la campagne électorale, Jean Robert Muyense a rappelé les dispositions de la loi électorale et mis en garde les fauteurs des actes de violence pendant cette période.

S’agissant des accréditations des témoins, il les a invités à les désigner dans la même circonscription où ils se sont fait enrôler. Dans son communiqué de presse rendu public le 7 novembre, la Céni avait précisé ce qui suit : « Le parti, le regroupement politique ou le candidat indépendant qui sollicite l’accréditation doit au préalable signer le code de bonne conduite des partis politiques, regroupements politiques ou des candidats indépendants aux élections en République démocratique du Congo. Les témoins désignés par les partis, regroupement politiques et les candidats indépendants doivent signer l’acte d’engagement du témoin ». Et Jean Robert Muyense de rappeler : « Ne peut solliciter l’accréditation dans une circonscription électorale que le parti, le regroupement politique ou le candidat indépendant  ayant présenté une liste dans celle-ci et le plan de déploiement des témoins ».

Alain Diasso

Légendes et crédits photo : 

La signature du code de bonne conduite

Notification: 

Non