Centrafrique : des détenus bénéficient d’une grâce présidentielle

Mardi 14 Janvier 2020 - 14:54

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel

Vingt et un détenus sur soixante dix sept de la maison d’arrêt de Berberati ont été libérés le 10 Janvier.

 

Cette libération fait suite au décret présidentiel portant la promulgation de la Constitution de la République Centrafricaine, en son article premier. « Les personnes condamnées sont intervenues avant le premier décembre 2019 bénéficient des remises de peine », a décrété le chef de l’Etat. Dans son intervention, Jean Lucas Service Guiako, Juge d’Instruction et d’application des peines de la Cour d’appel de Bouar, a rappelé aux bénéficiaires que « cette grâce n’est pas un chèque pour récidiver les délits pour lesquels ils ont été incarcérés

« Bien que cette libération soit définitive pour les bénéficiaires mais dans le cas où l’un des libérés revienne dans deux jours après avoir commis à nouveau sa peine sera doublée », les a-t-il prévenus. D’autres dossiers des personnes incarcérées sont actuellement en étude pour examiner les conditions de leur libération dans les prochains jours.

Yvette Reine Nzaba

Notification: 

Non