Centre de formation en coupe couture et coiffure de Hinda : Véronique Loembhet ouvre les portes aux jeunes garçons désœuvrés

Mercredi 7 Août 2019 - 18:30

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel

La promotrice de ce centre situé à Hinda, dans le département du Kouilou, a confié le 7 août aux Dépêches de Brazzaville l’ouverture des portes aux jeunes garçons dès octobre prochain et la création d'autres filières.

Contribuer à l’éducation et la formation des jeunes filles en vue de leur autonomisation et leur participation à l’émergence du pays, tel est l’objectif  de cette structure située à Hinda centre. Créée en 2016, elle reçoit des jeunes filles mères venant des dix-huit villages de cette sous-préfecture. Elle compte une trentaine de jeunes filles dont certaines passent en troisième et d’autres en deuxième année. Bien que le centre soit dédié aux jeunes filles mères, Véronique Loembhet, consciente des problèmes des jeunes garçons désœuvrés de Hinda et soucieuse aussi de leur avenir, a décidé pour la formation 2019-2020 qui débute en octobre, de leur ouvrir les portes du centre en coupe couture.  Ceux qui sont intéressés pourront s’y inscrire cette année.

La promotrice envisage aussi de créer d’autres filières en vue de l’insertion socio-professionnelle des jeunes garçons. Parmi ces filières figure celui relatif à l’apprentissage en conduite automobile. Cette initiative de la promotrice a rencontré l’approbation du directeur des Transports terrestres du Kouilou qui entend apporter son appui pour que cette filière voie le jour. Véronique Loembhet a aussi confié que ce dernier, sensible aussi aux questions touchant la jeunesse, avait également pris l’engagement de faire un don d’une partie de ciment devant permettre l’agrandissement du centre qui, depuis sa délocalisation du siège de la sous-préfecture, est confronté au problème de local. «Le centre est actuellement installé dans ma résidence en attendant de trouver un site et de l’aménager. Nous avons besoin d’agrandir le local actuel pour améliorer les conditions d’apprentissage, avoir une crèche car les apprenantes étant des filles mères, il est difficile pour elles de suivre la formation et de s’occuper en même temps de leurs nourrissons. Les filles ont trois jours d’affilée de formation dans la semaine et nous sommes obligés de loger sur place celles qui viennent des villages éloignés de Hinda centre. Nous avons donc aussi besoin d’une salle servant d’internat», a expliqué Véronique Loembhet qui a aussi évoqué le besoin en consommables (tissus, fils, mèches et autres).

Pour ce qui est du matériel, lors de la cérémonie de fin de formation 2018-2019, organisée le 27 juillet dernier à Hinda, le centre a reçu un don de machines à coudre neuves offert par la société Terascom par l’entremise de son directeur général Ali Attie. Le geste a eté fait en présence d’Isaïe Siloulou, secrétaire générale du Kouilou, Elisabeth Mangoko, maire de la communauté urbaine de Hinda, Nené Doris Emma Samba, directrice départementale de la Promotion de la femme du Kouilou, Madeleine Paka Zoulouka, directrice départementale de l’Intégration de la femme de Pointe-Noire et de Léa Mboumba Gnitou, coordonnatrice des écoles maternelles du Kouilou. La promotrice s’est réjouie du don reçu. «D’ici peu, Hinda sera alimentée en énergie électrique et cela va faciliter la formation», a-t-elle annoncé.

Lors de cette cérémonie, Marie Jeanne Steimbault, directrice départementale de l’Intégration de la femme au développement du Kouilou, soulignait le fait que le Centre de formation en coupe couture de Hinda soit la seule structure au niveau du Kouilou ayant fourni des résultats probants après avoir reçu un don en matériel du ministère de la Promotion de la femme et de l’Intégration de la femme au développement pour la formation des filles mères désœuvrées.

Lucie Prisca Condhet N’Zinga

Légendes et crédits photo : 

Véronique Loembhet, au centre, lors de la cérémonie de fin de formation 2018-2019 des filles mères/ crédit photo Adiac

Notification: 

Non