Centre hospitalier universitaire de Brazzaville : l’Intersyndicale s’oppose à l’octroi d’un prêt par la BDEAC

Mardi 3 Décembre 2019 - 18:36

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel

Les syndicalistes justifient leur opposition, entre autres, par le climat qui prévaut actuellement au sein de l’établissement sanitaire ainsi que la mauvaise gestion des fonds alloués par le Trésor public.

Dans une correspondance adressée au directeur général de la Banque de développement des Etats de l’Afrique centrale (BDEAC), l’intersyndicale du Centre hospitalier universitaire de Brazzaville (CHU-B) se dit opposée à l’octroi d’un crédit à leur structure. « L’intersyndicale exprime son opposition ferme à l’octroi du prêt de douze milliards francs CFA demandé par le CHU-B à la BDEAC tant que sa gestion reste dans les griffes de l’Unité de santé internationale (USI) », peut-on lire.

Cependant, elle se réserve le droit de lever son opposition lorsque, poursuit le document, la confiance sera rétablie et le dialogue renoué avec le département ministériel en charge de la santé.

Notons que la BDEAC avait accepté de financer le renforcement du CHU-B en créditant douze milliards francs CFA. « Le projet de renforcement du CHU-Brazzaville apportera une solution sanitaire efficace à la population congolaise qui disposera ainsi d’une structure plus fiable », indiquait un communiqué de la BDEAC.

Parfait Wilfried Douniama

Notification: 

Non