Championnat national d’élite direct Ligue 1 : les Diables noirs prennent le dessus sur l’Etoile du Congo

Lundi 9 Décembre 2019 - 13:45

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel

Les Diablotins se sont imposés 1-0 face aux Stelliens, le 8 décembre à Brazzaville, en clôture de la dixième journée de la compétition, confirmant leur place de concurrents sérieux de l’AS Otoho, l’actuel leader. Une victoire au goût d’une revanche.

La saison dernière, l’Etoile du Congo avait joué à deux reprises des sales coups aux Diables noirs. Même menée au score 0-2, elle parvenait à renverser la vapeur pour s’imposer 3-2. Les Diablotins attendaient  ainsi les prochaines retrouvailles avec impatience. Et le rendez-vous du 8 décembre, au stade Alphonse-Massamba-Débat, tombait à pic.

Les Diablotins  ont  eu des ressources pour relever la tête. Non seulement ils ont pu marquer très tôt sur un coup franc de Jean Racine Louamba, à la 14e mn, mais ils ont été aussi solides en défense pour ne pas concéder de but qui pouvait réveiller les vieux démons, maîtrisant leur sujet. Pour preuve, ils allaient l’emporter largement si les attaquants n’avaient pas conclu les actions franches de façon désordonnée. Rox Oyoh a touché la barre transversale à la seconde période. Ensuite, lui et ses coéquipiers n’ont pas tué le match rapidement quand la défense stellienne était aux abois.  C’est une victoire méritée car en face, l’Etoile du Congo n’a eu que peu d’arguments à faire valoir.

Les Stelliens, en effet, ont essayé de pousser vers le dernier quart d’heure sans réél succès. En concédant ainsi sa troisième défaite de la saison sur le terrain après  le FC Kondzo et l’AS Otoho sans compter le match perdu par forfait contre Patronage, l’Etoile du Congo accuse déjà  un grand retard de  sept points pour se retrouver sur le podium. L'équipe de Diables noirs, deuxième au classement, compte désormais vingt points tout comme la Jeunesse sportive de Talangaï (JST) qui a dominé Tongo  football club, 3-0. L’AS Otoho a  maintenu sa place de leader en battant, à Brazzaville, le Club athlétique renaissance aiglon (Cara) 2-1.

Les Aiglons avaient ouvert le score par Chandrel Massanga. L’AS Otoho a égalisé par l’entremise de Michel Mvoundo avant que Bercy Langa signe sa quatrième victoire consécutive, totalisant vingt-quatre points. V Club Mokanda, pour sa part, a gardé sa quatrième place après avoir concédé le nul à Pointe-Noire, 0-0, face à l’Interclub. Le club ponténégrin s’est fait distancer de deux points par les Diables noirs et la JST.  Vainqueur du Racing club de Brazzaville (RCB) sur le score étriqué d’un but à zéro, le FC Kondzo  se classe désormais cinquième avec dix-sept points.

Le Cara, qui occupait cette place à l’issue de la neuvième journée, est relégué à la septième à cause du nul  d’un but partout concédé par  Patronage  Sainte-Anne, à Pointe-Noire, face à l’AS Cheminots. Patronage compte désormais quinze points, soit un de plus que le Cara. L’Etoile du Congo se classe désormais huitième avec treize points, devant l’AC Léopards qui  a courbé l’échine à Pointe-Noire, 0-3, face à Nico-Nicoyé. l’Interclub se classe dizième avec douze points devant le RCB (dix points) et Nico-Nicoyé (sept points). L’AS Cheminots est treizième avec  cinq points devant Tongo FC, trois points

James Golden Eloué

Légendes et crédits photo : 

Les Diables noirs ont mis tous les ingrédients en jeu pour empêcher l'Etoile du Congo de briller /Adiac

Notification: 

Non