Chine-Congo : l’action de la famille et des routes de la soie officiellement lancée à Brazzaville

Samedi 14 Décembre 2019 - 15:16

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel

Des organisations non gouvernementales (ONG) des deux Etats ainsi que la société civile congolaise ont signé, le 13 décembre, en présence Ji Bingxian et de Léon Alfred Opimbat, respectivement vice-président du Comité permanent de l’Assemblée populaire nationale de Chine et vice-président de l’Assemblée nationale du Congo, le mémorandum d’entente, dans le cadre du lancement de l’action de la famille et des routes de la soie.

L'initiative du gouvernement chinois vise à renforcer les liens de partenariat fondés sur l’échange humain et la coopération pour le favoriser, à travers les principes de concertation, de synergie, de partage, de promotion de l’échange mutuel des civilisations, l’amélioration des conditions de vie du bien-être de la population.

« Aujourd’hui, l’action de la famille et des routes de la soie est venue pour la première fois en Afrique, en particulier au Congo. Je suis convaincu que cette action va renforcer davantage les échanges entre les ONG sino-congolaises, donner des nouvelles opportunités à l’amitié et à la coopération entre ONG des deux pays », a déclaré Ji Bingxian.

Lancée par les ONG chinoises en avril dernier, en marge de la deuxième session du Forum de coopération internationale de haut niveau de la Ceinture de la rote, l’action de la famille des routes de la soie envisage d’établir cinq cents partenariats avec les ONG dans les pays impliqués dans les deux ans à venir. Elle entend également mettre en exécution deux cents projets de coopération en matière de bien-être des peuples.

Considérant cette initiative comme un modèle exemplaire pour la coopération entre les pays en voie de développement, Ji Bingxian a invité les différentes parties à saisir l’opportunité qu’offre l’action de de la famille et des routes. Pour ce faire, il a appelé à impliquer les peuples chinois et congolais dans la cause pour leur faire jouir des fruits de cette coopération.

« Nous devons contribuer tous à l’édification d’une communauté de destin sino-africain plus solide. J’espère que l’action de la famille et des routes de la soie va profiter à nos deux peuples en nous procurant plus d’opportunités du développement », a-t-il précisé.

Pour la partie congolaise, notamment le premier vice-président de l’Assemblée nationale, Léon Alfred Opimbat, le lancement de l’action de la famille et des routes, sous l’égide de l’Association pour la compréhension internationale et les ONG congolaises, participe de la volonté commune des deux entités de renfoncer les échanges et la compréhension mutuelle entre les peuples  chinois et congolais.

« La signature ce jour des mémorandums d’entente entre les ONG chinoises et la société civile et les ONG du Congo marque une étape supplémentaire dans le raffermissement des liens historiques que la République populaire de Chine et la République du Congo vivent depuis plus de cinquante ans », a-t-il indiqué, soulignant que c’est un important événement visant le bien-être des deux peuples.

Parmi les ONG congolaises ayant signé les mémorandums d’entente, il y a les conseils consultatifs de la société civile et des personnes vivant avec handicap, représentés par leurs présidents respectifs ; la Fondation Congo-Assistance et l’Association congolaise pour le bien-être familial.

  

Guy-Gervais Kitina

Légendes et crédits photo : 

Léon Alfred Opimbat et Ji Bingxian lançant l'initiative de la famille des routes de la soie, le 13 décembre à Brazzaville/ DR

Notification: 

Non