CHU de Brazzaville : des agents se recyclent sur les consultations médicales

Mercredi 2 Septembre 2020 - 16:45

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel

Le personnel soignant du Centre hospitalier et universitaire de Brazzaville (CHU-B) ont participé le 1er septembre, à un atelier sur les consultations médicales, chirurgicales et l’optimisation des consultations externes pour une meilleure offre de soins et services.

Cette rencontre visant à inculquer de nouvelles pratiques managériales et cliniques au personnel a été animée par l’expertise de l’unité de santé internationale du Centre hospitalier de l’université de Montréal. Le but étant de parvenir à une meilleure optimisation dans la gestion des urgences, de la pharmacie et des laboratoires.

Les échanges concernent l'amélioration des interventions sur la réorganisation institutionnelle ; la mise en œuvre progressive du projet médical priorisé, du plan directeur immobilier ; la poursuite de l’assainissement des pratiques de gestion administrative, comptable et financière ; la disponibilité des médicaments et autres produits de santé ; l’amélioration du plateau technique, de la performance des soignants, ainsi que le renforcement du leadership des cadres congolais.  

Selon la ministre en charge de la Santé, Jacqueline Lydia Mikolo, le résultat attendu en termes d’impact d’ici à 2025 est que « les malades et les femmes enceintes bénéficient des soins tertiaires de qualité, les apprenants en sciences de la santé bénéficient des apprentissages hospitaliers optimisés et les travaux de recherche répondent aux problèmes de santé du Congo ».

Par contre, a poursuivi la ministre de la Santé, les résultats intermédiaires attendus en termes d’effets d’ici à 2023 sont, entre autres, une culture de gestion basée sur la performance appliquée aux opérations cliniques, administratives, logistiques, comptables et financières.

Signalons que le gouvernement avait adopté lors des assises nationales de la santé tenues à Ewo, dans le département de la Cuvette-ouest, huit réformes visant à améliorer le système national de santé.

Fortuné Ibara

Légendes et crédits photo : 

Séance de travail agents du CHU-B avec la ministre en charge de la Santé/Adiac

Notification: 

Non