Commission électorale nationale indépendante: le vice-président démissionne

Lundi 17 Juin 2019 - 20:00

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel

Norbert Basengezi Katintima a jeté l’éponge alors que l’Assemblée nationale attend évaluer le rapport de l'institution sur le processus électoral en cours.

Le vice-président de la Commission électorale nationale indépendante (Céni) a déposé sa démission, le 17 juin à la plénière, après avoir fait le même exercice auprès d’autres institutions de la République concernées. Les motifs n’ont pas été évoqués. Norbert Basengezi Katintima  quitte la barque alors qu’il supervisait les contentieux électoraux, terrain sur lequel la Centrale électorale a connu plusieurs revers.

Mais il faudra également noter que cette démission intervient au terme du mandat du bureau de la Céni et n’aurait donc aucune incidence sur le cours du processus électoral ou des événements, étant donné que ce bureau devrait être remplacé.

Norbert Basengezi Kantintima fait partie des trois membres de la Céni dont le président Corneille Nangaa et son conseiller Marcellin Mokolo, frappés par des sanctions américaines pour corruption. Washington les a accusés d’actes de corruption répétés et de saper le processus démocratique en RDC.

En plus des interdictions de visas, Washington était passé, le 21 mars dernier, aux sanctions financières, notant que tous leurs actifs relevant de la juridiction américaine étaient désormais bloqués et qu’il était également interdit à tout citoyen américain d’effectuer une transaction avec eux.

Les trois hommes faisaient déjà partie des cinq personnalités du pays accusées de corruption et d’entrave au processus électoral, interdites de territoire par les Etats-Unis fin février. Cette action, avait précisé en son temps le sous-secrétaire américain au Trésor, chargé du terrorisme et du renseignement financier, faisait suite à la corruption persistante de hauts responsables au sein de la Céni de la RDC et de l’ancien gouvernement de Joseph Kabila pour entraver et retarder les préparatifs en vue d’élections crédibles et inclusives.

Norbert Basengezi Kantintima avait intégré la Céni en tant que député national pour le compte du Parti du peuple pour la reconstruction et démocratie, élu de Walungu depuis 2011, membre du comité exécutif national, du conseil national et du bureau politique du parti de Joseph Kabila.

Lucien Dianzenza

Légendes et crédits photo : 

Norbert Basengezi

Notification: 

Non