Commune de Brazzaville : les mairies manquent de crédits de fonctionnement

Samedi 8 Août 2020 - 14:00

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel

Les administrateurs maires des arrondissements 2, 3, 6, 7 ont déploré, à l’occasion de la visite de travail effectuée dans ces structures par le président du Conseil municipal et départemental, Dieudonné Bantsimba, le manque de financement.

Le deuxième arrondissement Bacongo manque de financement depuis belle lurette, Poto-Poto depuis 2008, Talangaï depuis plus de dix ans, à en croire certains responsables. Quant à Mfilou, c’est depuis 2018 que cette mairie n’a plus un seul sou, a laissé entendre Sylvia Makosso Ngakabi, l’administrateur maire de cet arrondissement.

En effet, outre le manque de financement, certains arrondissements de Brazzaville accusent un déficit en personnel c’est le cas de Mfilou où Sylvia Makosso Ngakabi a profité de l’occasion pour faire l’état des lieux.  « Le 7e arrondissement compte trente agents municipaux, trois agents de la direction générale de l’administration du territoire, soixante agents des services déconcentrés de l’Etat et vingt bénévoles », a-t-elle déclaré, avant d’ajouter, « il y a un besoin en personnel de trois agents en secrétariat général ainsi que la nomination des chefs de section et de brigade en application de l’arrêté 209 du 31 octobre 2005 ».

 Le parc automobile, a-t-elle renchéri, est dans un état désastreux avec un camion Benn amorti en très mauvais état, un chargeur et une tractopelle en panne, un suppresseur en mauvais état, deux groupes électrogènes sans batteries avec des délais de vidange expirés.

Quelques outils aratoires pour l’assainissement. En ce qui concerne le mobilier de bureau, elle a informé que l’outil informatique, notamment les trois imprimantes, la photocopieuse et la machine à timbre sont dans un état piteux ainsi que les vingt-cinq fauteuils.

Quelques fournitures de bureau manquent en stock. L’Etat civil aujourd’hui, a-t-elle renchéri, ne fonctionne plus comme avant en raison de l’état de la salle d’informatique logeant l’outil informatique. La machine permettant d'avoir des actes de naissance et de mariage ne fonctionne plus. La climatisation en panne. Enfin depuis 2018, l’arrondissement 7 Mfilou n’a plus obtenu des crédits de fonctionnement.

 

 

 

 

Jean Jacques Koubemba

Notification: 

Non