Concours théâtral du mois de la francophonie: le Congo se prépare

Jeudi 24 Octobre 2019 - 21:29

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel

Ayant participé au festival d’improvisation théâtrale en milieu scolaire (Fitheas) en tant que comédienne professionnelle et membre du jury en mars dernier, l’artiste congolaise Lyna de Pepito, présidente de l’association culturelle Minawa Arts, prépare les jeunes à la compétition de théâtre d’improvisation prévue en mars 2020.

Pendant la conférence de presse qui s’était tenue à Kinshasa à l’occasion du lancement du Fitheas, Lyna de Pepito avait suggéré d’initier l’événement à Brazzaville, en même temps qu’il se déroulerait à Kinshasa pour les éditions à venir.

Mûrissant l’idée, Régis Hubert et Sunda Masampu, dit S Konde, tous deux responsables du Fitheas, décident pour un premier temps d’intéresser l’école française Saint Exupéry et quelques autres établissements scolaires de Brazzaville afin de participer au concours d’improvisation théâtrale préparatif pour permettre à ces élèves de participer à la demi-finale qui aura lieu à la halle de la Gombe, à Kinshasa, le 28 mars 2020, mois de la francophonie.

A cet effet, Sunda Masampu a séjourné à Brazzaville, du 10 au 13 octobre, afin d’y donner une formation, en partenariat avec l’association Minawa Arts, à quelques élèves inscrits à ce projet. Cette formation a été sanctionnée par des brevets de participation pour les futurs formateurs en théâtre d’improvisation et en vue de la création d’une ligue d’impro au Congo-Brazzaville qui pourra aller en compétition avec les différentes ligues de Kinshasa et d’ailleurs.

Le théâtre d’improvisation est, selon Lyna de Pepito, une forme de théâtre contemporain où l’acteur est à la fois metteur en scène, acteur et scénographe. Créé dans les années 1970 au Québec (Canada), il est inspiré du hockey sur glace.

Dans l’impro théâtrale, il existe différents formats de spectacle appelés généralement concept. Mais le match d’impro reste le format le plus utilisé. Le match d’impro du Fitheas se déroule donc sur une sorte de patinoire, opposant les écoles sélectionnées, représentées par deux équipes (rouge et bleue) dans différentes catégories telles que libre, en accéléré, playback, version originale, et à la manière de... ainsi que le jeu de comptage et le jeu des mots. En bref, c’est un sport artistique auquel tout le monde peut jouer : du professionnel du théâtre au simple amateur, homme comme femme, etc.  

Quant à l’intérêt de cette activité, Sunda Masampu S Konde affirme que le match d’impro accroît les liens d’affinité et l’esprit d’équipe. C’est aussi un bon outil pédagogique et éducatif en milieu scolaire. 

Notons que l’espace d’apprentissage est ouvert à tous, sans aucune exception.

Aubin Banzouzi

Légendes et crédits photo : 

Lyna de Pepito et quelques apprenants du théâtre, en pleine répétition

Notification: 

Non