Congo-FMI : un progrès dans la mise en œuvre du programme entre les deux parties

Mercredi 6 Novembre 2019 - 17:45

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel

La délégation de l’institution de Bretton Woods, conduite par Alex Segura-Ubiergo, a présenté, le 6 novembre à Brazzaville, les résultats de sa première mission d’évaluation de deux semaines.

Les experts du Fonds monétaire international(FMI) ont passé en revue la mise en œuvre du programme de réformes macroéconomiques que l’institution a conclu avec le Congo. Pour le chef de cette mission, le progrès est lié au retour de la croissance hors pétrole et l’exécution des principales réformes.

« Nous avons évalué le principe de ‘‘l’article 4’’ qui consiste à analyser les défis principaux de l’économie congolaise à moyen terme. Il ressort un retour de la croissance hors pétrole, qui reste relativement faible. Mais après trois ans de récession, voir le début de la croissance c’est positif », a indiqué Alex Segura-Ubiergo.

Sa délégation venait d’être reçue par le Premier ministre, Clément Mouamba, peu après une séance de travail avec le ministre des Finances et du budget, Calixte Nganongo. Lors de ces rencontres, la mission a conseillé aux autorités congolaises de poursuivre les réformes, notamment celle concernant le paiement de la dette intérieure qui va redynamiser le secteur privé.

« Nous avons constaté les efforts que l’exécutif a fait pour réduire le poids de la dette, maîtriser les dépenses publiques et nous avons invité les autorités à poursuivre les réformes sur la transparence, la bonne gouvernance publique et de l’environnement des affaires. Cela est valable pour la dette commerciale extérieure qui a encore un poids très important sur l’économie congolaise », a insisté le chef de la délégation, ajoutant que ces mesures pourraient contribuer à attirer les investissements étrangers.

L’un des points culminants de la mission d’évaluation concerne la question de la dépense sociale pour laquelle l’institution accorde une attention particulière. La délégation a affirmé avoir obtenu l’engagement de l’exécutif de soutenir les couches sociales défavorisées malgré la difficulté financière actuelle.

     

 

 

 

 

Fiacre Kombo

Légendes et crédits photo : 

La délégation reçue par le Premier ministre

Notification: 

Non