Consolidation du vivre ensemble: un débat a porté sur les concepts dialogue et cohésion nationale

Samedi 14 Décembre 2019 - 16:15

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel

Une conférence sur les deux notions, animée par Christian Dzinga Boubanga, directeur de cabinet du secrétaire permanent du Conseil national du dialogue, a été récemment organisée à Pointe-Noire par le Cercle de réflexion énergie républicaine,  que coordonne Richard Poungha.

Christian Dzinga Boubanga a rappelé que le dialogue fait partie dans la culture africaine comme instance et mode de règlement consensuel des problèmes de la cité. Parlant du cas du Congo, il a édifié l’auditoire sur le rôle du dialogue en vue du règlement des  crises diverses qui peuvent subvenir, indiquant qu'il ne se limite plus exclusivement aux questions d’ordre politique mais aborde aussi d’autres grandes questions  sociales qui préoccupent chaque jour le quotidien des Congolais. «Contrairement aux mauvaises langues, le Conseil national du dialogue n’est pas un fourre-tout, c’est une institution de la République parmi tant d’autres. Aujourd’hui le dialogue est obligatoire par ce qu’il constitue une exigence constitutionnelle », a-t-il rappelé.

Pour sa part, Richard Poungha a souhaité que pour mieux garantir le vivre ensemble, renforcer la cohésion nationale et poser efficacement les jalons de l’émergence du Congo, il serait mieux d’encourager l’existence de véritables cadres ou espaces d’exhortation et d’exorcisme des différents maux qui plombent le Congo dans sa marche vers un développement harmonieux.

Séverin Ibara

Légendes et crédits photo : 

La tribune officielle lors de la conférence / Adiac

Notification: 

Non