Consommation : améliorer la fabrication et la vente du pain

Mardi 20 Octobre 2020 - 18:12

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel

La chambre de commerce et d'industrie de Brazzaville a réuni les boulangers le 17 octobre, pour échanger sur les problèmes qui minent leurs activités. Parmi les solutions envisagées figurent l’amélioration de la chaîne de fabrication, de distribution et de commercialisation du pain.

L'un des aliments les plus consommés en République du Congo, le pain a perdu sa qualité d'antan. Depuis quelque temps, le transport et la vente de cette denrée alimentaire posent problème. Profitant de la journée mondiale du pain, célébrée le 16 octobre de chaque année, la chambre de commerce de Brazzaville a jugé utile d'échanger avec les boulangers sur les problèmes auxquels ils sont confrontés. L'objectif étant de débattre sur les questions liées à la fabrication, la distribution et la commercialisation du pain. 

« Que le pain soit! », tel est le thème à travers lequel la journée du pain a été célébrée cette année. Le président de la chambre de commerce de Brazzaville, Paul Obambi, a retracé l’historique de cette journée. Il a en outre appelé à un contrôle de qualité plus accru afin que la population consomme du pain de bonne qualité. Paul Obambi, a salué le développement des activités des boulangers qui sont actuellement passées à l’utilisation des fours industriels.

Au cours des échanges, les particitants ont évoqué la possibilité de la vente en ligne du pain tout en garantissant son acheminement aux consommateurs.

A l’issue de la rencontre, les boulangers ont sollicité du gouvernement l’allègement des impôts en vue de faciliter leur travail pendant cette période de pandémie de covid-19.

L’évènement a réuni les boulangers, les membres des associations des consommateurs, les cadres des administrations publiques notamment des ministères du Commerce, de l’Industrie, des Petites et moyennes entreprises et de l’Economie numérique.

Notons que l’arrêté n°1 du 4 janvier 2019 du ministère en charge du Commerce réglemente les conditions de commercialisation du pain et des produits de pâtisserie en République du Congo.

Ce texte commande que le pain et les produits de la pâtisserie soient mis à l’abri des mauvaises conditions d'hygiène. Il interdit également l’usage des véhicules de transport en commun ou d’autres moyens non adaptés pour en assurer la livraison.  

Gloria Imelda Lossele

Légendes et crédits photo : 

Les participants aux échanges/ DR

Notification: 

Non