Coopération bilatérale : l’AFD annonce la relance de trois grands projets en 2019

Mardi 11 Décembre 2018 - 12:15

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel

Les trois projets portent sur le drainage d’eau à Pointe-Noire, l’aménagement de la rivière Tsiémé et le renforcement du système d’adduction d’eau potable à Brazzaville. 

L'annonce a été faite par le directeur de l’Agence française de développement (AFD) Brazzaville, Lionel Cafférini, le 10 décembre, au cours d'un entretien avec le ministre de l’Aménagement, de l’équipement du territoire et des Grands travaux, Jean-Jacques Bouya.

Le premier projet débattu par les deux personnalités porte sur l’élargissement du réseau d’adduction d'eau potable dans les quartiers reculés de Brazzaville, en vue de permettre au plus grand nombre l’accès à cette denrée vitale.

« L’un des projets que nous avons débattus concerne la construction du réseau d’adduction d’eau potable dans la périphérie de Brazzaville. Il s’agit de l’installation de cent kilomètres du réseau, capables de desservir soixante mille foyers, soit environ quatre cent mille personnes. Les travaux devraient démarrer dès le premier trimestre 2019 », a précisé Lionel Cafférini.

Dans leurs échanges, le ministre Jean-Jacques Bouya et son interlocuteur ont aussi évoqué le projet du drainage de la rivière Tsiémé, dans le sixième arrondissement Talangaï, qui a glissé du fait de la crise. Il s’agira d’aménager ce collecteur naturel comme l’ont déjà été les rivières Madoukou, à Ouenzé, et Mfoa, à Moungali.

À Pointe-Noire, par contre, les deux responsables ont discuté des modalités de l’assainissement de la rivière Sangolo courant 2019. Tenant compte de la conjoncture économique, ils se sont accordés sur la requalification de certains projets.

Outre le directeur de l'AFD Brazzaville, le ministre a aussi échangé avec l’ambassadeur d’Italie au Congo, Andrea Mazzella. Jean-Jacques Bouya et le diplomate italien ont passé en revue un certain nombre de projets en cours ou en arrêt technique.

« L’Italie a financé la revue de transport national, grâce à laquelle plusieurs contrats ont été signés avec la République du Congo, dont la révision du Chemin de fer Congo Océan et la réhabilitation du port autonome de Pointe-Noire ainsi que la construction des logements sociaux à Kintélé. Ces contrats se sont arrêtés en cours à cause de la crise qui a frappé le pays. Nous avons donc évoqué la nécessité de relancer ces contrats car, les perspectives économiques du pays sont bonnes », a souligné Andrea Mazzella.

Il a, par ailleurs, annoncé le soutien de son pays pour trouver les solutions idoines à la crise qui continue de sévir l’économie congolaise.

Le ministre Jean-Jacques Bouya a aussi conféré avec la conseillère économique et commerciale près l’ambassade de Chine au Congo, Yang Peipei. La rencontre entre les deux personnalités a tourné autour des conclusions du forum Chine-Afrique et de la quatrième édition du Forum investir en Afrique, tenus en septembre dernier à Beijing et à Changsha.

Les deux interlocuteurs ont aussi évoqué les préparatifs du cinquième Forum investir en Afrique qui se tiendra en septembre prochain, à Brazzaville.

Firmin Oyé

Notification: 

Non