Coopération bilatérale : le Congo reste un partenaire fiable et important pour la Russie

Jeudi 14 Juin 2018 - 17:54

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel

La déclaration est de l'ambassadeur russe en poste à Brazzaville, Valery  Aleksandrovich Mikhaylov, à l'occasion de la célébration, le 12 juin, de la Journée de la Russie.

 

 

 

 

 

L’événement a regroupé, au tour de l’ambassadeur, plusieurs chefs de missions diplomatiques et consulaires ainsi que des représentants des organismes internationaux. Il a été rehaussé de la présence du ministre congolais des Postes, des télécommunications et de l’économie numérique, Léon Juste Ibombo, représentant le gouvernement. Le ton de la cérémonie a été donné par l’hymne national du Congo et celui de la Fédération de la Russie.

Durant ses quatre années de service au Congo, Valery Aleksandrovich Mikhaylov a affirmé, dans son discours, que « Les relations entre la Russie et le Congo reposent sur les principes gagnant-gagnant, de réalisme et de fraternité. En réalité, il existe une grande proximité entre la Russie et le Congo, dont les racines remontent vers le passé ».

Après les bouleversements géopolitiques que le monde a connus au début des années 1990, avec l’effondrement de l’URSS et la guerre civile au Congo qui ont mis à l’épreuve les relations bilatérales entre les deux pays, le diplomate russe a assuré que ces relations « sont entrées dans une nouvelle ère ». Valery Aleksandrovich Mikhaylov a notamment indiqué: « La coopération bilatérale entre la Russie et le Congo se développe dans tous les domaines. Son cadre juridique et réglementaire a été considérablement élargi. Ensemble, nous regardons vers l’avenir et voyons de grandes perspectives d’expansion du partenariat et de renforcement de l’amitié ».

Pour l’ambassadeur de la Fédération de Russie, la coopération humanitaire joue un rôle principal dans le développement des relations entre les deux pays. La formation des cadres est une de ses locomotives.Il a rappelé qu'aujourd'hui, les promus des universités russes occupent différents postes importants au Congo et ils gardent toujours les souvenirs chaleureux de leurs temps en Russie. Depuis plus de cinquante ans, en effet, les spécialistes congolais formés en Russie servent de pont entre les deux pays.

« Les deux pays ont réalisé plusieurs projets et construit de nombreuses infrastructures qui fonctionnent jusqu’à ce jour, tel les que l’hôpital Blanche-Gomezs et autres », a-t-il rappelé.

Abondant dans le même sens, le ministre Léon Juste Ibombo a évoqué, à son tour, les relations « séculaires » entre les deux pays. « Le Congo et la Russie entretiennent de bonnes relations depuis des années. Les grands cadres congolais ont été formés en Russie et la coopération s’étend dans tous les secteurs. Nous avons de grands projets économiques à réaliser et nous sommes convaincus qu’ils porteront leurs fruits sous peu », a-t-il fait savoir.

Pour mémoire, c’est depuis le 16 mars 1964 que le Congo et la Russie ont tissé leurs relations diplomatiques et leur coopération avec, à la clé, la formation de centaines de cadres congolais. Actualité oblige, l’ambassadeur de la Russie a également parlé de la Coupe du monde de football 2018 que son pays a l’honneur d’abriter. Il a assuré que « l’organisation sera au plus haut niveau et les invités partiront avec les plus beaux souvenirs de (leur)  pays ». Il a ajouté: « Les autorités russes font de leur mieux pour faire en sorte que rien n’assombrisse la fête du football. Toutes les mesures sont prises pour prévenir les actes terroristes et assurer la sécurité des Russes et des invités étrangers ».

La Russie organise cette année la Coupe du monde de football pour la première fois de son histoire, avec des moyens impressionnants et des défis considérables, comme la lutte contre l’hooliganisme, le racisme, ou encore la menace terroriste.

Justement, face à la montée en puissance du terrorisme, l’ambassadeur de la Russie a appelé à « unir les efforts et à surmonter les contradictions ».

 

Yvette Reine Nzaba

Légendes et crédits photo : 

- Valery Aleksandrovich Mikhaylov et Léon Juste Ibombo -Une vue des invités / Crédit photo Adiac

Notification: 

Non