Coopération interparlementaire : les deux Congo renforcent leurs relations

Mercredi 16 Septembre 2020 - 13:00

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel

En séjour de travail à Kinshasa, le président de l’Assemblée nationale de la République du Congo, Isidore Mvouba, président en exercice du Réseau des alliances parlementaires d’Afrique centrale pour la sécurité alimentaire et nutritionnelle (RAPAC-SAN) a échangé, le 15 septembre, avec son homologue de la République démocratique du Congo (RDC), Jeanine Mabunda Lioko.

Les entretiens entre les deux personnalités ont tourné, entre autres, autour de la formalisation des relations de coopération interparlementaire entre les deux Assemblées nationales et l’opérationnalisation du RAPAC-SAN mis en place, le 21 novembre 2019, à Brazzaville. En effet, il est prévu courant décembre 2020 la tenue de la première assemblée générale de ce réseau; un évènement de haut niveau qui devra réunir les présidents des Assemblées nationales et des Sénats des parlements des pays membres de la Communauté économique des États de l'Afrique centrale (CEEAC).

Pour mémoire, Brazzaville avait abrité en novembre dernier le Forum sous-régional des parlementaires d’Afrique centrale sur la sécurité alimentaire et nutritionnelle, placé sous la très haute autorité du président de la République du Congo, Denis Sassou N’Guesso. C’est à la faveur de ce Forum que fut créé le RAPAC-SAN dont le siège est basé à Brazzaville. Le président de l’Assemblée nationale du Congo, Isidore Mvouba, en assure la présidence pour un mandat de deux ans. En effet, cette institution s’était assignée comme mission principale de légiférer en faveur de la sécurité alimentaire et nutritionnelle afin de lutter contre la faim et la malnutrition dans l’espace géographique CEEAC.

Isidore Mvouba et Jeanine Mabunda Lioko ont également évoqué l’actualité dans le monde avec un accent particulier sur l’évolution de la pandémie de coronavirus. Une occasion pour le président de l’Assemblée nationale de faire part des résultats assez satisfaisants enregistrés en République du Congo dans la lutte contre la Covid-19.

Isidore Mvouba s’est, en effet, félicité du fait que la France n’a pas classé le Congo parmi les pays à haute circulation du virus. Car selon les autorités françaises, les voyageurs embarquant en République du Congo sont désormais exemptés de la présentation d’un test Covid-19 négatif à leur entrée dans l’Hexagone.

Ancien président du Forum des parlements des Etats membres de la Conférence internationale sur la région des Grands lacs de 2018 à 2019, Isidore Mvouba a, enfin, abordé avec Jeanine Mabunda Lioko la situation de l’insécurité persistante dans cet espace, notamment dans l’Est de la RDC.

Notons que le président de l’Assemblée nationale était assisté du deuxième vice-président de cette institution, Roland Bouity Viaudo.  

 

 

 

 

 

Parfait Wilfried Douniama

Légendes et crédits photo : 

Jeanine Mabunda Lioko s’entretenant avec Isidore Mvouba/DR

Notification: 

Non