Coopération : la Croix- Rouge congolaise et française renforcent leur partenariat

Mercredi 23 Octobre 2019 - 18:15

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel

L’objectif principal est de faire le bilan des actions mises en œuvre et d’identifier les principaux enjeux auxquels les deux sociétés seront confrontées dans les prochaines années.

 Un atelier de partenariat entre la Croix-Rouge congolaise et la Croix-Rouge française, couvrant la période 2011-2019, s’est ouvert le 23 octobre à Brazzaville. La rencontre qui va durer trois jours vise à repenser le cadre de coopération bilatérale, dans le respect des contraintes et des objectifs stratégiques de chaque société nationale.

Spécifiquement, il s’agira, entre autres, de dresser un bilan de la coopération depuis 2007 sur les thématiques actuellement développées dans le cadre des projets en cours ; d'identifier les attentes réciproques et proposer des axes d’amélioration de coopération de manière à ce que les deux sociétés nationales produisent une feuille de route conjointe indicative sur une projection de trois ans (insertion dans les budgets, orientations programmatiques…); d'améliorer la connaissance réciproque en identifiant de nouvelles pistes de partenariat pertinentes et efficaces.

Christian Sédar Ndinga, président national de la Croix-Rouge congolaise, a loué ce partenariat qui existe depuis une dizaine d’années. « Elle a une santé qui bon an, mal an, peut être bonne peut être mauvaise, mais elle existe et c’est pour cette raison qu’aujourd’hui, nous nous retrouvons pour revisiter le cadre de cette coopération bilatérale », a-t-il indiqué, avant d’ajouter : « Le deuxième axe pour moi, c’est un appel ; un appel de ce que nous aurons vu, critiquer ; un appel à une meilleure façon de travailler ; un appel à une meilleure connaissance de ce que nous sommes. Et donc, de ce que doit être notre coopération et un appel à élargir les horizons de notre travail commun ».

Revisiter la collaboration

Pierre Giraubit, chef de la délégation de la Croix-Rouge française au Congo, a pour sa part déclaré qu’il s’agit-là d'une occasion pour les deux parties de s’assoir ensemble et d’essayer de prendre un peu de recul sur le fruit de cette collaboration.

La responsable du département Relation, mouvement et réseaux Croix-Rouge française, Isabelle Polisset,  au nom du président de la Croix-Rouge française, a transmis le message d’amitié et de soutien qu’il accorde à ces trois jours qui vont être, selon lui, intensifs pour pouvoir échanger sur les relations de partenariat et de coopération qui lient les deux sociétés nationales. « Il y a toujours parfois des relations difficiles et le temps est venu de faire le point et de s’assoir autour de la table comme nous le faisons pour discuter de cette relation », a-t-elle dit.

Précisons que la Croix-Rouge congolaise et la Croix-Rouge française sont deux sociétés nationales membres du Mouvement international de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge. Leurs relations sont depuis douze années formalisées par un accord-cadre. Le dernier en date a été signé par les deux sociétés nationales en mars 2007. Depuis cette date, la Croix-Rouge française est opérationnelle en République du Congo au travers de projets dans les domaines de la santé, de l’eau, de l'hygiène et assainissement, du renforcement de capacités et des réponses aux urgences.

Guillaume Ondzé

Légendes et crédits photo : 

1- Une vue des participants 2- La photo de famille des deux délégations

Notification: 

Non