Coronavirus : 19 pays africains bénéficient d’un allègement de la dette

Mardi 14 Avril 2020 - 11:45

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel

Le conseil d’administration du Fond monétaire international (FMI) a approuvé, le 13 avril, un allègement de la dette pour vingt-cinq pays dont dix-neuf africains, dans le cadre de la lutte contre la pandémie du Covid-19.

Selon la directrice du FMI, Kristalina Georgieva, la mesure concerne des pays membres au titre du Fonds fiduciaire réaménagé d’assistance et de riposte aux catastrophes, « pour aider ce groupe de pays à faire face aux conséquences de la pandémie du Covid-19 ». «Aujourd’hui, je suis heureux de dire que notre conseil d’administration a approuvé un allègement immédiat du service de la dette de 25 des pays membres du FMI dans le cadre du Fonds de secours en cas de catastrophe (CCRT) remanié par le FMI dans le cadre de la réponse du Fonds pour aider à faire face à l’impact du Covid-19  », a déclaré la directrice générale du FMI, dans un communiqué.

Les pays membres les plus pauvres et les plus vulnérables recevront des dons qui couvriront leurs obligations envers le FMI pour une phase initiale de six mois. Ce qui leur permettra, a-t-elle ajouté, « de consacrer une plus grande partie de leurs ressources financières aux soins médicaux et autres efforts de secours d’urgence vitale ». Les pays bénéficiaires de cet allègement sont les suivants : Afghanistan, Bénin, Burkina Faso, République centrafricaine, Tchad, Comores, Gambie, Guinée, Guinée-Bissau, Haïti, Libéria, Madagascar, Malawi, Mali, Mozambique, Népal, Niger, Rwanda, São Tomé et Príncipe, Sierra Leone, Îles Salomon, Tadjikistan, Togo, Yémen et la République démocratique du Congo.

Yvette Reine Nzaba

Notification: 

Non