Coronavirus : de grandes rencontres économiques annulées à Brazzaville

Jeudi 19 Mars 2020 - 16:00

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel

En raison de la pandémie du coronavirus (Covid-19), plusieurs évènements prévus en République du Congo, en ce mois de mars, ont été reportés à une date ultérieure. Parmi ceux-ci, l'on peut citer pêle mêle la table ronde pour le financement des projets d’infrastructures en Afrique centrale prévue le 19 mars à Brazzaville.

La Communauté économique des Etats de l’Afrique centrale (CEEAC) et le ministère de l’Aménagement, de l’Equipement du territoire et des Grands travaux de la République du Congo ont, dans un communiqué publié le 16 mars dernier, informé du report de la table ronde relative au financement des projets d'infrastructures dans la région.

Au nombre de ces projets de grande envergure figurent ceux de construction du pont-route-rail entre Brazzaville et Kinshasa en République démocratique du Congo et du corridor 13 devant relier le Congo via Ouesso à N'Djamena au Tchad en passant par la capitale centrafricaine, Bangui.

Appuyée par la Banque africaine de développement (BAD), cette table ronde a pour but de mobiliser auprès des partenaires multilatéraux et bilatéraux près de 2,5 milliards d’euros, pour financer quinze grands projets d’infrastructures de transport ayant déjà fait l’objet d’études techniques avancées.

« En attendant qu’une nouvelle date soit fixée et, fort de la conviction que la réalisation des projets d’infrastructures de transport en Afrique centrale servira à asseoir les bases d’un développement durable et d’une intégration régionale réussie, le comité d’organisation de ladite table ronde poursuivra ses actions de mobilisation des partenaires et investisseurs », indique le communique de presse de la CEEAC.

Hormis cela, la Banque de développement des Etats de l’Afrique centrale (BDEAC) a également reporté son conseil d’administration et son assemblée générale qui devaient se tenir les 17 et 18 mars  à son siège à Brazzaville.

Rappelons que dans le cadre des directives qui lui sont données par l’assemblée générale, le conseil d’administration de la BDEAC est chargé de la conduite des activités de la banque consistant à approuver les prises de participations par la banque au capital d’entreprises ou d’institutions, ainsi que les prêts accordés et les garanties données par cette institution financière ; fixer les conditions générales de prêts et garanties consentis par la banque ; décider des concours financiers pouvant être accordés par celle-ci.

La fixation des règles générales d’emploi des fonds disponibles ainsi que l’approbation des conventions à conclure par la banque font aussi partie des activités conduites par le conseil d’administration.

Lopelle Mboussa Gassia

Notification: 

Non