Coronavirus : décès de Marc Mapingou, homme d’ouverture de la diaspora

Mardi 5 Mai 2020 - 17:19

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel

L'ancien directeur de campagne du président Pascal Lissouba en 1992 est décédé le mardi 5 avril, à l'âge de 63 ans, à la Clinique Ambroise Paré de Neuilly-sur-Seine, des suites du Covid-19 à en croire la déclaration de la famille.

Marc Mapingou, capture d'écranMarc Mapingou, fils de Basile Mapingou , député UDDIA du premier président de la République du Congo l’Abbé Fulbert Youlou, avait été porte-parole du général Jean Marie Michel Mokoko lors de l'élection présidentielle de 2016.

Reconnu comme étant détenteur d’une certaine connaissance de la société congolaise, cet ancien séminariste était un homme d’ouverture. A chaque étape de ses combats, il a eu le mérite de savoir taire ses divergences et mettre en avant la convergence des idées.

A son actif plusieurs années de vie politique. Il se disait volontiers Gaulliste, libéral et Congolais.

Les Congolais de France rendent hommage à sa bonne formation humaine hors pair, louent ses remarquables qualités relationnelles et saluent sa forte humanité, tant intérieure que vis-à-vis des autres, au point d’être un personnage consensuel apprécié aussi bien des proches du pouvoir que de ceux de l'opposition.

Son vœu le plus ardent était d’être enterré près de son père à Zanaga, dans le département de la Lékoumou, au Congo.

Marie Alfred Ngoma

Légendes et crédits photo : 

Photo : Marc Mapingou, capture d'écran

Notification: 

Non