Coronavirus : des ressortissants chinois se disent victimes de la stigmatisation à travers le monde

Vendredi 13 Mars 2020 - 15:30

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel

Le développement de l’actualité sur l’épidémie de coronavirus en République populaire de Chine a été évoqué, le 12 mars à Brazzaville, lors d’un échange entre le président de l’Association congolaise d’amitié entre les peuples (ACAP), Vital Balla, et le représentant de l’Association du peuple chinois pour l’amitié avec l’étranger au Congo, Nie Tieli.

L'épidémie de coronavirus, déclarée en début d’année dans la ville de Wuhan, en République populaire de Chine, est devenue en quelques mois une urgence de santé publique. Selon Nie Tieli, le gouvernement chinois est en train de se donner corps et âme pour arrêter ce drame. « On a pu déjà la contenir, et elle finira par être anéantie. Les quelques cas enregistrés ne sont pas d’origine chinoise. Un Chinois n’est pas une ombre pour causer la peur, l’inquiétude et la désolation », a-t-il dénoncé, rassurant que son pays veille nuit et jour pour trouver des méthodes et médicaments afin d'arrêter la propagation du virus qui met à mal la vie des personnes.

Le président de l’ACAP a, pour sa part, rappelé que la mission principale de cette association est l’amitié avec tous les peuples du monde sans frontière. « Par rapport à votre exposé, l’ACAP va instruire les populations de la planète. Le sujet chinois est une lumière qui attire et non une ombre qui repousse », a assuré Vital Balla, rappelant que tous les moyens de communication associés guideront son message consistant à reconsidérer sans recule et sans peur le Chinois qui est capable de mettre fin à cette phobie créée par le virus.   

Le directeur général de la société Beijing construction Engineering Group (BCEG), Nie Tieli, et son assistante, Ming Ming, ont également présenté à l’ACAP leurs réalisations en terre congolaise. En effet, en 21 ans de présence, cette entreprise a, entre autres, construit les Tours jumelles de Mpila, la préfecture de Brazzaville, les casernes militaires, les deux cents logements modernes à Mpila, la réfection du Palais de Parlement ainsi que la construction de la préfecture du Kouilou.

Parfait Wilfried Douniama

Légendes et crédits photo : 

Les deux parties au sortir de la rencontre/DR

Notification: 

Non