Coronavirus : Hissène Habré en congé pénitentiaire

Mardi 7 Avril 2020 - 16:41

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel

En raison de la pandémie du Covid-19, le Sénégal a autorisé lundi l’ex-président tchadien Hissène Habré (78 ans), à quitter pendant deux mois sa prison de Dakar, où il est détenu pour crimes contre l’humanité.

L’ancien chef d’État, qui purge sa peine dans un établissement pénitentiaire du cap Manuel, à la pointe de la presqu’île où est située la capitale sénégalaise, a été transféré à son domicile. Il est « toujours en prison, c’est le lieu de détention qui a juste changé. Il est sous bonne escorte, il ne pourra pas se déplacer », a précisé le ministre de la Justice du Sénégal, Malick Sall. 

Renversé en 1990, l’ex-président tchadien avait trouvé refuge au Sénégal, où, sous la pression internationale, les conditions de son procès avaient été créées. Il y avait été arrêté en 2013 et inculpé par un tribunal spécial instauré en coopération avec l’Union africaine.

« La sortie temporaire de l’ex-président tchadien augmenterait automatiquement la capacité d’hébergement de la prison, tandis que sa présence est de nature à handicaper les efforts déployés par l’administration dans ce combat », a souligné le juge, Boubacar Ndiaye Fall.

« Hissène Habré réintègrera l‘établissement pénitentiaire du Cap Manuel, immédiatement, à l’expiration de l’autorisation de sortir », a indiqué également le juge de l’application des peines.

Dans un communiqué publié le 1er avril, l’association des victimes des crimes du régime de Hissène Habré (AVCRHH) avait estimé que « la crise sanitaire ne doit pas servir d’excuse à la libération anticipée de Hissène Habré ».

A ce jour, le Sénégal a enregistré 226 cas confirmés de Covid-19, 92 guérisons et déplore deux décès.

Yvette Reine Nzaba

Notification: 

Non