Coronavirus : la Chine dément toute dissimulation

Vendredi 17 Avril 2020 - 17:30

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel

La Chine a démenti vendredi toute dissimulation sur le nombre de victimes du coronavirus après les accusations de dirigeants occidentaux qui s'interrogent de plus en plus sur l'attitude de Pékin face à la pandémie meurtrière.

"Il n'y a jamais eu aucune dissimulation et nous n'autoriserons jamais aucune dissimulation", a déclaré un porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères, Zhao Lijian. La veille, le président français Emmanuel Macron avait mis en cause le manque de transparence de Pékin, emboîtant le pas aux Américains. Le ministre des Affaires étrangères britannique Dominic Raab a aussi déclaré que Pékin devrait répondre à des questions difficiles concernant l'apparition du virus et pourquoi il n'a pas pu être stoppé plus tôt.

L'administration américaine accuse de son côté le régime communiste d'avoir dissimulé la gravité de l'épidémie. Elle a annoncé jeudi avoir lancé une enquête sur l'origine du Covid-19, accréditant la thèse qu'il pourrait venir d'un laboratoire de Wuhan, et non d'un marché en plein air d'animaux exotiques, comme généralement admis jusqu'à présent.

S’il qualifie d’ « irréprochable » la réponse de son pays à cette crise sanitaire, Zhao Lijian a cependant reconnu des retards et des omissions dans l'enregistrement des décès tandis que la mairie de Wuhan a annoncé 1.290 morts supplémentaires tout en expliquant leur non comptabilisation initiale par le fait qu'ils étaient décédés chez eux et non à l'hôpital. Le dernier décompte officiel porte à 4.632 le bilan des décès enregistré.

Le nouveau coronavirus est soupçonné d'être apparu dans un marché en plein air de Wuhan où des animaux exotiques étaient vendus vivants. D'origine animale et proche d'un virus présent chez des chauves-souris, il aurait pu s'y transmettre à l'Homme et muter. Mais des médias, américains notamment, estiment qu'il a pu s'échapper d'un laboratoire local qui étudiait les coronavirus chez les chauves-souris.

 

Faits marquants

*2.182.740 cas d'infection ont été diagnostiqués dans 193 pays et 145.673 morts. Les États-Unis sont le pays le plus touché avec 33.286 décès pour 671.425 cas, suivis de l'Italie (22.170 morts pour 168.941 cas), l'Espagne (19.478 morts, 188.068 cas), la France (17.920 morts, 165.027 cas) et le Royaume-Uni (14.576 morts, 103.093 cas).

*Au moins 4,5 milliards de personnes dans 110 pays ou territoires sont contraintes ou incitées par leurs autorités à rester confinées chez elles pour lutter contre la propagation du Covid-19. Cela représente près de six humains sur dix (environ 58%), la population mondiale étant évaluée par l'ONU à 7,79 milliards de personnes en 2020. La plupart - au moins 2,93 milliards d'habitants dans 66 pays et territoires - font l'objet d'un ordre de confinement obligatoire.

*Le mouvement de déconfinement qui s’amorce en Allemagne, au Danemark, en Autriche, en Italie est observé avec prudence par l'Organisation mondiale de la santé (OMS), pour qui la pandémie est loin d'être jugulée en Europe, avec des chiffres constants ou accrus dans l'est du continent et au Royaume-Uni où le gouvernement a décidé jeudi de prolonger le confinement pour au moins trois semaines.

*L'OMS a appelé vendredi le Moyen-Orient et l'Afrique du Nord à saisir l'opportunité d'agir pour éviter le chaos qu'entraînerait une diffusion explosive de la pandémie dans la région, pour l'instant plutôt épargnée avec plus de 111.000 cas et plus de 5.500 décès enregistrés à ce jour dans 22 pays.

*Des ingénieurs tunisiens ont indiqué avoir développé un outil d'intelligence artificielle en libre accès pour aider à diagnostiquer instantanément le nouveau coronavirus à partir de simples radiographies des poumons, ce qui pourrait accélérer le dépistage de la maladie Covid-19 en Tunisie. La plateforme en ligne est testée par le ministère de la Santé avant une éventuelle utilisation par les services hospitaliers de la Tunisie, qui a jusqu'ici officiellement confirmé plus de 800 cas de contamination, dont 37 décès.

*Le Japon va verser une aide de 100.000 yen (557 000 FCFA) à chaque résident, Japonais ou étranger, afin d'aider à maintenir l'économie à flot durant la pandémie de Covid-19, a annoncé vendredi le Premier ministre Shinzo Abe. La mesure fait partie du plan de relance économique de plus de 900 milliards d'euros prévu par le gouvernement, alors que l'économie japonaise était sur le point d'entrer en récession avant même la pandémie, enregistrant une contraction de son PIB de 1,8% sur le dernier trimestre 2019.

*Une théorie avancée par le professeur français Luc Montagnier, co-découvreur du virus du sida, selon laquelle le nouveau coronavirus serait issu d'un accident de  laboratoire, a été vivement contestée vendredi par la communauté scientifique. D'après le prix Nobel de Médecine, habitué des polémiques et désormais très controversé dans le monde scientifique, le virus SARS-CoV-2 est issu d'une tentative de fabrication d'un vaccin contre le virus du sida.

 

Julia Ndeko

Notification: 

Non