Coronavirus : le député Félix Kabange Numbi fait des propositions concrètes

Mardi 17 Mars 2020 - 18:30

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel

Le nombre de cas de coronavirus augmente petit à petit dans la ville de Kinshasa. Déjà quatre cas sont rapportés dans la capitale.

 

Selon le directeur général de l’institut national de recherche biomédicale (INRB) et secrétaire technique du comité multisectoriel de la riposte à la maladie à virus Ebola, le Dr Jean-Jacques Muyembe, il s’agit d’un Congolais venant des États-Unis qui est arrivé à Kinshasa le 8 mars. Le Dr Muyembe qui a fait cette annonce à la radio TOP Congo pense que ce quatrième cas « est sans doute arrivé dans le même avion que le premier cas que nous avons détecté ».

 Tous ces cas sont donc venus des voyageurs qui ont transité par les pays infectés avant d’arriver à Kinshasa. C’est ce que le député Félix Kabange Numbi qualifie « d’épidémie des voyageurs ». Pour lui, il faut des mesures appropriées pour cette catégorie des personnes qui sont contaminées à partir de l’étranger.

Au cours d’une séance académique à l’Assemblée nationale à laquelle était invitée le Dr Muyembe, le ministre honoraire de la Santé, le Dr Félix Kabange Numbi a fait des propositions concrètes pour limiter la propagation de cette épidémie.  Pour lui, il serait souhaitable de choisir quelques hôpitaux dans la ville de Kinshasa où seront directement orienter les voyageurs pour une prise en charge correcte par un personnel soignant dument protégé car, reconnait-il, les urgences et le service de consultation ne sont pas protégés.  « Il n’y a pas moyen qu’on puisse très rapidement orienter les voyageurs vers trois ou quatre structures où le personnel soignant sera protégé pour les prendre en charge et pouvoir les suivre », a proposé le ministre honoraire de la Santé, Félix Kabange Numbi, initiateur de la salutation par les coudes lors de l’épidémie d’Ebola à Djera et Ituri en 2012 pour limiter la propagation de cette maladie.

Il va sans dire qu’avec les quatre cas confirmés de Covid-19 à Kinshasa, il est grand temps que les autorités sanitaires renforcent les mesures de restriction au-delà de simples mesures d’hygiène. Aussi serait-il capital de renforcer la sensibilisation pour couper court aux fake news qui risquent de contribuer à la propagation rapide de cette grave maladie.

Des mesures prises par le ministère de la Santé pour les voyageurs

Le ministère de la santé recommande ce qui suit :

i) Surveillance de température et autres signes chez tous les passagers et voyageurs dans les aéroports, ports maritimes et postes frontaliers terrestres ;

ii) Orientation au centre de transit de toute personne qui présenterait des signes comme fièvre, toux et fatigue à son arrivée en RDC ;

iii) Obligation de quarantaine volontaire de quatorze jours pour toute personne provenant des pays épidémiques (Chine, Italie, France, Allemagne, Iran, Irak et Corée du Sud) ne présentant pas des signes de maladie.

Pour éviter le Covid-19, il est recommandé à la population de se laver fréquemment et soigneusement les mains avec une solution hydro-alcoolique ou à l'eau et au savon ; maintenir une distance d'au moins un mètre avec les personnes qui toussent ou qui éternuent ; éviter de se frotter constamment les yeux, le nez et la bouche. En cas de toux ou d’éternuement, il faut se couvrir la bouche et le nez avec le pli de coude ou avec un mouchoir à jeter immédiatement après utilisation.  En cas de fièvre, toux et de difficultés de respirer, il est recommandé de consulter un médecin après l'avoir appelé et prévenu de la situation.

Blandine Lusimana

Légendes et crédits photo : 

Le député Félix Kabange Numbi Mukwampa

Notification: 

Non