Coronavirus : le port de la bavette n’est pas conseillé aux personnes saines

Samedi 21 Mars 2020 - 14:00

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel

Le docteur Ray Mankele, coordonnateur des programmes des urgences à l’OMS-Congo, a précisé, le 19 mars à Brazzaville, que le port de la bavette ne sert à rien pour les personnes saines.

Dans le cadre de la lutte contre l'épidémie de coronavirus qui dépasse les frontières, nombreux sont ceux qui pensent que se protéger la bouche et le nez avec un masque chirurgical est un bon moyen de prévention contre les virus respiratoires, dont la grippe.

Dans les arrondissements de Brazzaville, il est très courant de voir des personnes saines porter un masque chirurgical ou en papier. Les masques en papier agissent comme une simple barrière physique mais ne filtrent pas les poussières et les pathogènes.  

Pour l’instant, sur la liste des mesures officielles préconisées par le gouvernement du Congo pour lutter contre le Covid-19, il n’est pas fait mention du port d'un masque en papier qui, d’ailleurs ne se justifie pas pour une personne en bonne santé.

« Le port de la bavette ne fait pas encore partie des mesures de protection de la population vis-à-vis du coronavirus. La transmission du Covid-19 se fait par le contact d’une personne saine avec la salive du malade ou les crachas d’un malade. Par contre, le port de la bavette est conseillé pour les malades pour ne pas que ses secrétions atteignent les personnes saines », a expliqué le coordonnateur des programmes des urgences à l’OMS-Congo.  

En revanche, le lavage fréquent des mains au savon ou avec une solution hydroalcoolique est conseillé dans le cadre de l'épidémie de coronavirus mais aussi pour l'ensemble des virus respiratoires dont la grippe afin de protéger la population saine et de limiter la propagation.

Fortuné Ibara

Légendes et crédits photo : 

Le docteur Ray Mankele, dans son bureau à l'OMS-Congo/Adiac

Notification: 

Non