Coronavirus : le sujet testé positif placé en quarantaine à l’est de Kinshasa

Mercredi 11 Mars 2020 - 16:45

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel

Le porteur du virus a été acheminé et placé en quarantaine à l’est de la capitale, dans la commune de Ndjili, à l’hôpital de l’amitié sino-congolaise où son état s’est stabilisé, à en croire des sources proches de cette institution hospitalière.

Depuis que le ministre de la Santé a confirmé l’interception d’un cas avéré de coronavirus à Kinshasa, la psychose gagne de plus en plus de nombreux Kinois dont beaucoup ont, d’ores et déjà, modifié leur style de vie. Juste après l’annonce confirmant l’identité du porteur du virus présenté initialement comme  un sujet belge, le ministre de la Santé s’est rétracté quelques heures après, pour cette fois-ci, confirmer qu’il s’agissait plutôt d’un Congolais de cinquante-deux ans résidant en France. Arrivé à Kinshasa le 8 mars en provenance de la France, ce dernier ne présentait, à son arrivée, aucun signe de la maladie à coronavirus, a expliqué le ministre. « Le malade a été consulté dans une clinique de la place pour des symptômes suivants; la fièvre, la toux et le rhume », a-t-il ajouté avant de confirmer son test positif au coronavirus. 

Là où le bât blesse, c’est que le sujet en question a quitté allègrement l’aéroport international de Ndjili pour se rendre avec son épouse à l’hôtel « Belle vie », au centre-ville de Kinshasa, près de la Gare centrale, site très fréquenté par la population. Avec qui avait-il été en contact ? En tout cas, d’après des sources, il aurait été en contact notamment avec les membres de sa famille biologique et de quelques amis qui lui auraient rendu visite. Une source proche de l’Institut national de recherche biomédicale a indiqué qu’une vingtaine des personnes supposées avoir été en contact avec le malade ont été mis en quarantaine. Une petite unité de la police a vite été déployée à l’hôtel « Belle vue » où a séjourné le patient. L’hôtel été encerclé et fermé jusqu’à nouvel ordre. Toutes les entrées et sorties sont désormais filtrées.  

Entre-temps, le porteur du virus et son épouse ont, quant à eux, été acheminés et placés en quarantaine à l’est de la capitale, dans la commune de Ndjili, à l’hôpital de l’amitié sino-congolaise. D’après le corps médical de cette institution hospitalière, l’état du malade serait stable. Pour sa part, le ministre de la Santé continue à appeler la population au calme tout en rassurant sur les mesures prises en vue de faire face à cette épidémie.

 

Alain Diasso

Notification: 

Non