Coronavirus : les Brazzavillois ont toujours du mal à respecter le confinement

Jeudi 2 Avril 2020 - 12:15

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel

En dépit de l’entrée en vigueur des mesures prises par le gouvernement, notamment le couvre-feu et le confinement, nombreux sont les habitants de la capitale qui peinent à rester chez eux.

Il suffisait de parcourir certaines artères principales de la ville de Brazzaville ce matin pour se rendre compte de l’application ou non du confinement annoncé par le président de la République. En effet, de Djiri à Moungali en passant par Talangaï, l’ambiance est presque habituelle dans les marchés.

Des foules déferlent dans tous les sens à l’image du marché de Texaco sur l’avenue de l’Intendance. A Massengo et à Moukondo, par exemple, des habitants ont pris d’assaut les dépôts de gaz en début de matinée.

Dans les moyens de transport en commun, notamment ceux de la Société de transport public urbain (STPU), la mesure de distanciation sociale n’est pas respectée puisqu’il n’est pas rare de voir des gens occuper des allées par manque de sièges.  

Parfait Wilfried Douniama

Légendes et crédits photo : 

Une vue du marché de l'Intendance à Texaco; des files d'attente dans les dépôts de gaz ce 2 avril/Adiac

Notification: 

Non