Coronavirus : les élus de Talangaï sensibilisent aux dangers de la pandémie

Samedi 11 Avril 2020 - 14:52

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel

Un groupe des élus du sixième arrondissement, Talangaï, a entamé, le 9 avril, la ronde des quartiers pour sensibiliser la population au coronavirus (Covid-19). Il a appelé celle-ci au respect des mesures barrières afin de limiter la propagation de la maladie.

Cette campagne de masse est conduite par Théophile Adoua. Elle est initiée par les sénateurs, députés et conseillers municipaux de Talangaï. Pendant deux semaines, selon le député Faustin Elenga, ces parlementaires vont se mouvoir dans tout l’arrondissement, pour conscientiser la population sur l’existence du Covid-19 qui a déjà fait des victimes au Congo.

Dans les marchés domaniaux et autres lieux publics, les élus de Talangaï tenteront de convaincre les citoyens de prendre à bras le corps la menace de la pandémie en observant les consignes édictées par les autorités gouvernementales.

« Que personne ne vous trompe, le coronavirus est une maladie réelle qui sévit actuellement la planète tout entière. Ne vous promenez pas n’importe comment, au besoin, restez chez vous. Faites usage des gestes barrières, tels qu’édictés par le gouvernement afin de limiter la propagation de la pandémie », a indiqué Théophile Adoua.

Parlant des mesures barrières proprement dites, Théophile Adoua, qui dirige aussi le comité du Parti congolais du travail (PCT) de cet arrondissement, a conseillé notamment le port de bavettes, le lavage régulier des mains au savon, l’observation de la distanciation sociale dans les marchés et ailleurs.

Pour le député Faustin Elenga, cette campagne de sensibilisation vaut la peine, car elle permettra à la population de prendre conscience de la maladie.  

« Ce n’est qu’un début, pendant au moins deux semaines, nous serons sur le terrain pour parler de cette maladie aux populations », a-t-il affirmé.

En rappel, le Covid-19 s’est déclarée en Chine en décembre 2019 et continue de faire des ravages à travers le monde. Le Congo enregistre à ce jour soixante cas positifs confirmés dont cinq morts et cinq patients guéris.

Firmin Oyé

Notification: 

Non