Coronavirus : l’Oms Congo sensibilise au déconfinement

Mercredi 27 Mai 2020 - 17:30

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel

Le bureau de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) au Congo a déployé son équipe dans les différents départements pour échanger sur la pandémie du coronavirus en vue de contribuer à la bonne préparation dans la gestion de cette maladie et dans la prise en charge des autres pathologies, indique un communiqué de presse.  

Précisant que les résultats de ce travail sont graduellement perceptibles, la représentation nationale souligne que la gestion de l’information devient de mieux en mieux maîtrisée avec la publication régulière du rapport et des données de meilleure qualité.

A cet effet, les experts dans le domaine évoqueraient une amélioration d’un point de vue de la promptitude et de la complétude dans la gestion des données.

En effet, selon le Dr Lucien Manga, la revitalisation des districts sanitaires est une intervention hautement stratégique pour contrer la Covid19. Il estime que cette période de déconfinement exige de l’Oms Congo le renforcement des acquis déjà existant lesquels résultent du travail amorcé avant cette crise sanitaire.

"Dans cette optique, toutes les dispositions ont été prises pour que les équipes déployées sur le terrain, dans les départements et les Districts sanitaires, puissent contribuer efficacement au renforcement du leadership et de la coordination, à tous les niveaux dans le cadre de la gestion de la pandémie et  la prise en charge de toutes les autres pathologies", a-t-il précis.

Ces acquis s’inscrivent dans la dynamique de la mise en œuvre du plan national de préparation et de riposte contre la Covid-19. Car, souligne le Dr Manga, le déconfinément repose sur certaines conditions, notamment la sensibilisation accrue et effective au respect strict de l’ensemble des mesures dites barrières et de distanciation physique.

Parmi celles-ci, figurent également la mise à la disposition de la population des masques de qualité et en quantité suffisante, le renforcement de la capacité de la prise en charge clinique, le renforcement de la prise en charge biologique. « Cette dynamique doit être intériorisée comme une exigence prioritaire pour tous les acteurs, y compris les décideurs. Ce renforcement concerne aussi bien les ressources humaines, structurelles et financières », a-t-il déclaré.  

Au niveau national, l'Oms Congo entend davantage consolider son action en vue d’une préparation efficace en lien avec sa vision stratégique et ses interventions opérationnelles, conformément à l’esprit incarné dans le 13e programme général de travail de cette organisation onusienne.

Notons que vingt districts sanitaires sur cinquante-deux répartis dans six départements sont touchés par la Covid-19. Brazzaville et Pointe-Noire regroupent la majorité des cas, à savoir 97,5%, soit, respectivement, 58,0% et 39,5% de l’ensemble des cas confirmés dans le pays.

Lydie Gisèle Oko

Notification: 

Non