Coronavirus : l’OMS met en garde contre la pénurie d’équipements de protection

Mercredi 4 Mars 2020 - 18:45

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel

L’alerte sur le « rapide épuisement » des stocks d'équipements de protection a été lancée le 3 mars par l'Organisation mondiale de la santé (OMS).

Le directeur général de l’OMS, Tedros Adhanom Ghebreyesus, a réclamé une hausse de 40% de la production actuelle d'équipements personnels. L'agence spécialisée de l’ONU estime que chaque mois quatre-vingt-neuf millions de masques médicaux seront nécessaires dans le monde, ainsi que soixante-seize millions de gants et 1,6 million de lunettes de protection.

En France, l'un des principaux foyers du virus en Europe avec l'Italie et l'Allemagne avec deux cent douze cas confirmés et quatre décès, le gouvernement a publié un décret mercredi pour réquisitionner jusqu'au 31 mai les stocks de masques de protection.

L’Allemagne (plus de deux cents cas confirmés) a interdit l'exportation de matériel médical de protection, notamment de masques, avec « certaines exceptions » notamment pour de l'aide humanitaire.

La Russie (six cas confirmés) a interdit jusqu'au 1er juin l'exportation de masques de protection et autres équipements médicaux. Au Maroc aussi, le ministère de l'Industrie a annoncé avoir « soumis l'exportation des masques à autorisation préalable ». 

Le virus a contaminé plus de quatre-vingt-treize-mille personnes dans le monde et fait plus de trois mille deux cents morts, notamment en Chine où il est apparu en décembre. Il affecte dorénavant tous les continents, sauf l'Antarctique, et perturbe la vie quotidienne dans un nombre croissant de pays.

Recul de l’épidémie en Chine

La Chine a fait état mercredi de trente-huit décès supplémentaires liés au Covid-19. Le pays comptait (hors Hong Kong et Macao) quatre-vingt-mille deux cent soixante-dix cas dont deux mille neuf cent quatre-vingt-un décès, avec cent dix-neuf nouvelles contaminations majoritairement dans la province centrale du Hubei, épicentre de l'épidémie où cinquante-six millions de personnes sont en quarantaine. Le nombre de nouveaux cas journaliers est en repli pour le troisième jour consécutif.

Toutefois, le pays s'inquiète de nouvelles contaminations depuis l'étranger. Au moins treize cas de contamination de Chinois rentrés de l'étranger ont été recensés ces derniers jours, dont huit de retour d'Italie, troisième pays au monde le plus touché après la Chine et la Corée du sud.

L'Italie, pays européen le plus touché, compte deux mille cinq cent deux cas avec soixante-dix-neuf morts. Le pays va se doter de nouvelles mesures pour faire jouer les matches de foot à huis clos ou recommander d'éviter bises et poignées de main.

Yvette Reine Nzaba

Notification: 

Non