Coronavirus : plus de cinquante événements majeurs annulés aux États-Unis

Vendredi 3 Avril 2020 - 16:02

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel

Plusieurs événements ont été annulés ou reportés à New York par mesure de précaution contre le Covid-19.

Le Think Tank américain, Council on Foreign Relations, a annulé une conférence intitulée « Faire des affaires sous Coronavirus » qui devait se tenir le 3 avril à New York, en raison de la propagation du virus infectieux

L’agence de presse américaine « Bloomberg » a expliqué que le conseil avait également annulé d'autres conférences prévues à New York et Washington entre le 11 mars et le 3 avril. Selon un décompte Bloomberg, le virus a annulé ou reporté plus de cinquante événements majeurs aux États-Unis. Cela comprend le report du plus grand salon automobile de New York jusqu’en août prochain.

En ces temps de pandémie avec désormais près de cent mille cas confirmés de Covid-19 et plus de deux mille trois cents morts dans le seul Etat de New York, les manifestations sont rares et les consignes de distanciation strictes. Jeudi, une trentaine d’infirmiers ont organisé une rare manifestation devant un hôpital new-yorkais pour dénoncer le manque de masques, blouses et autres équipements de protection qui les met en danger, eux et les patients. « Les soldats ne vont pas à la guerre sans armes. Pourquoi les infirmiers travailleraient-ils sans équipement de protection ? », se sont-ils interrogés.

Le maire de New York demande à se couvrir le visage pour sortir

Le maire de New York, Bill de Blasio, a demandé jeudi aux habitants de la ville de se couvrir le visage lorsqu'ils sortent de chez eux. Une première dans la ville la plus touchée par la pandémie de Covid-19 aux Etats-Unis. Il s’agit d’un revirement pour les autorités, qui ont longtemps indiqué qu’il n’était pas nécessaire de porter un masque, à moins de présenter des symptômes du Covid-19. « Cela n’a pas besoin d’être un masque de professionnel. Au contrairenous ne voulons pas que vous utilisiez les masques dont ont besoin les personnels d’urgence et les soignants, et dont il n’est pas certain qu’ils pourraient être disponibles en quantité suffisante jusqu'à la fin de la pandémie. Cela peut être une écharpe, quelque chose que vous avez fabriqué chez vous, un bandana », a-t-il insisté. Le maire a expliqué que la décision de demander aux habitants de se couvrir le visage avait été prise sur la base d’une étude publiée par les Centres de contrôle et de prévention des maladies, autorité de santé nationale aux Etats-Unis.

Yvette Reine Nzaba

Notification: 

Non