Coronavirus : premier cas signalé à Kinshasa

Mardi 10 Mars 2020 - 17:15

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel

Selon le ministre de la Santé, le Dr Eteni Longondo, il s’agit d’une personne de nationalité étrangère qui venait de la Belgique et qui a été contrôlée positive à son arrivée sur le territoire congolais.

Selon les explications du ministre de la Santé faites le mardi sur les antennes de la radio Top Congo émettant à Kinshasa, la personne souffrait bel et bien du coronavirus car le test s’était révélé positif. « Cette personne était, semble-t-il, en bonne santé quand elle a quitté la Belgique, nous l'avons cependant repérée et examinée », a expliqué le ministre. La survenue de ce premier cas de coronavirus à Kinshasa a déjà créé la panique dans le chef de nombreux Kinois. L’information fait déjà le buzz sur la toile. Mais le ministre de la Santé se veut rassurant. Il invite la population à éviter la panique et à observer les règles d’hygiène. Par exemple, se laver régulièrement les mains, ne pas se rapprocher d'une personne qui tousse, de consulter un agent de santé en cas de soupçons de symptôme.

Toutes les dispositions, rassure-t-il, ont été prises pour que les personnes en contact avec le malade soient testées et éventuellement mises en quarantaine pour limiter la contamination. Pour ce qui est du malade lui-même, le patron de la santé déclare : « Le gouvernement a pris la mesure d’isolement du malade. Nous allons aussi faire un effort pour retracer les lieux qu'il a fréquentés et trouver les personnes qui ont été en contact avec lui pour les tester et les mettre, s'il y a lieu, en quarantaine ».

A en croire le Dr Eteni Longondo, l’urgence pour le gouvernement à cet instant est « de faire en sorte que la maladie ne se répande pas ». Il demande, par ailleurs, à tous ceux qui ont été en contact avec ce sujet belge « d'entrer en contact avec les services de santé ». Le ministre qui ne précise pas la date à laquelle ce sujet de nationalité étrangère est arrivé en RDC souligne toutefois que s’il a été vite repéré, c’est parce que « le pays est en train de suivre de près les gens qui viennent des pays là où la fièvre est déjà déclarée comme épidémique. C'est ainsi que nous sommes tombés sur ce sujet ».

Rappelons que la RDC a déjà mis en place un dispositif de surveillance pour détecter tout cas de coronavirus. C’est dans ce cadre que le pays a pris la décision de mettre en quarantaine volontaire ou forcée tous les voyageurs en provenance de six pays, en l’occurrence la Chine, l’Iran, l’Irak, l’Allemagne, la France et l’Italie. Et maintenant, la Belgique vient de s’ajouter dans la liste. Cette maladie est apparue en décembre 2019 en Chine dans la ville de Wuhan. Selon l’agence France presse qui cite des sources officielles, plus de cent treize mille cas ont été rapportés. Le nombre de décès s’élève à ce jour à trois mille neuf cent soixante-quatre.

Blandine Lusimana

Notification: 

Non