Couverture de l’épicentre du Covid-19 : FFJ plaide pour des masques aux journalistes

Lundi 6 Avril 2020 - 15:00

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel

Pour l'ONG, ces dispositions, associées à d'autres mesures, constitueront une partie de leur protection alors qu’ils seront sur le terrain pour informer leurs différents publics sur cette pandémie.

 

L’organisation de défense de la liberté de la presse et du droit à l’information, Freedom for journalist (FFJ), plaide, dans une lettre adressée le 3 avril 2020 au ministre de la Santé avec ampliation au gouverneur de la ville de Kinshasa, pour la dotation de masques et gants au profit des journalistes de la capitale pour la couverture des activités en lien direct avec le Covid-19 dans la commune de la Gombe. Pour cette ONG, ces dispositions les protégeront alors qu’ils seront sur le terrain, en vue d’informer leurs différents publics sur cette pandémie.

FFJ appelle ainsi les autorités à accorder un régime particulier aux journalistes appelés par leur profession à atteindre des lieux parfois inaccessibles au grand public pour une information complète et libre sur la pathologie. «FFJ suit de près l’évolution de la pandémie et compte sur une collaboration poussée entre les médias et les autorités pour une information pleine », propose l’organisation dans cette correspondance. L’ONG invite, par conséquent, à la mise en place d’un cadre étroit de collaboration médias-organisations professionnelles- gouvernement.

La commune de la Gombe, rappelle-t-on, est la principale municipalité fichée épicentre de la pandémie. Elle est mise en quarantaine pour quatorze jours, à dater du 6 avril 2020. L’hôtel de ville a prévu des macarons pour certaines personnalités dont le travail les oblige à circuler dans cette zone. Et les journalistes sont parmi ceux qui font partie des groupes cités par le gouverneur de la ville, Gentiny Ngobila.

Lucien Dianzenza

Notification: 

Non