Covid-19 /Afrique : Des chefs d'Etat commandent le Covid-Organics à Madagascar

Mardi 5 Mai 2020 - 9:40

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel

Plusieurs chefs d'Etats africains ont échangé en visioconférence avec leur homologue malgache Andry Rajoelina sur les effets thérapeutiques du Covid-Organics sur le coronavirus.

''Nous sommes réunis en visioconférence dans un contexte difficile pour le monde mais surtout pour l'Afrique. Nous faisons face aujourd'hui à une guerre mondiale liée à un ennemi invisible, le coronavirus. Mais cette fois ci, ce ne sont pas des bombes, ni les balles qui seront nos minutions mais l'intelligence de nos scientifiques, l'audace des leaders et la solidarité'', a déclaré le président malgache à ses homologues de la RD Congo Félix Tshisekedi, d'Égypte Abdel Fattah al-Sissi, du Rwanda Paul Kagamé, d'Afrique du Sud Cyril Ramaphosa, du Mali Ibrahim Boubacar Keita, de Guinée équatoriale Teodoro Obiang Nguema, du Sénégal Macky Sall, de Guinée-Bissau Umaro Sissoco Embalo et du Togo Faure Gnassingbé.

Ensuite Andry Rajoelina a communiqué les résultats cliniques du Covid-organics des malades atteints du coronavirus ayant accepté le test du traitement. Il a évoqué une nette amélioration au bout de 7 jours et un total rétablissement, voire une guérison au bout de 10 jours. ''Le protocole de traitement curatif de Covid-organics s'est avéré plus efficace et moins invasif pour l'organisme que le traitement à base de chloroquine'', a-t-il indiqué.

Des pays comme la Guinée Bissau, la Guinée équatoriale ont affrété des avions vers la grande Île pour s'approvisionner en tisane de Covid-organics. Les 15 pays de la Communauté économique des Etats de l'Afrique de l'ouest (Cédéao) ont montré leur intérêt et leur solidarité au Covic-organics pour venir à bout de l'épidémie qui fait des ravages en Europe et aux Etats-Unis, grâce à l'artemisia, une plante utilisée dans des médicaments antipaludéens. Le Congo, qui compte 229 cas d'infection, dont 9 mortels et 25 guérisons est le nouveau pays à avoir décidé d'adopter la tisane pour endiguer le covid-19. Une cargaison du Covid-Organics est attendue prochainement à Brazzaville.

L'Organisation mondiale de la santé (OMS) émet toujours des réserves sur la tisane à base d'artémisia comme remède contre le coronavirus, expliquant que le breuvage n'a subi aucun essai clinique. Elle exhorte les pays africains à respecter les mesures barrières pour lutter contre la popagation du Covid-19. Le docteur Michel Yao, responsable des opérations d'urgence de l'OMS en Afrique basé à Brazzaville a déclaré à ce sujet : ''Par rapport à ce médicament, notre position est claire : il n'y a pas eu de test, on encourage la recherche, mais tout médicament recommandé devrait avoir fait l'objet de tests et essais pour prouver son efficacité et son innocuité, afin qu'il ne soit pas néfaste à la population. Ce qui n'est pas le cas pour ce remède''.

Noël Ndong

Notification: 

Non