Covid-19 : chercheurs et tradipraticiens prêts à apporter leur contribution

Mercredi 8 Avril 2020 - 12:45

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel

Avec l’appui du ministère chargé de la Recherche scientifique, les chercheurs et l’Union nationale des tradipraticiens se disent prêts à contribuer au traitement symptomatique du Covid-19 par des plantes.

Le traitement du Covid-19 est beaucoup plus qu’un traitement symptomatique, c’est-à-dire qui traite tous les signes cliniques dus à la présence du virus dans l’organisme, soulignent les spécialistes en la matière. Le chargé de mission en sciences de la santé du ministère de la Recherche scientifique, le Dr Arnaud Wilfrid Etou Ossibi, a fait savoir que son équipe de recherche a réalisé beaucoup d’activités pharmacologiques contre les différents signes cliniques qui accompagnent le Covid-19. « Les études réalisées montrent que beaucoup de plantes du pays ont des effets antalgiques, antipyrétique, antioxydant, immunostimulant, antibactérien », a-t-il fait savoir.

Pour sa part, le président de l’Union nationale des tradipraticiens, Gilbert Mouanda, a indiqué qu’ils sont prêts à prendre soin de la population pourvu que tout le travail sur les plantes soit scientifiquement confirmé.  Aussi l’Institut de recherche en sciences de la santé s’est-il dit prêt à accompagner les tradipraticiens.  Le ministre de la Recherche scientifique et de l’Innovation technologique, Martin Parfait Aimé Coussoud-Mavoungou, a rappelé les mesures barrières à respecter pour éviter la propagation du Covid-19 tout en reconnaissant que la médecine traditionnelle peut servir à titre préventif. Il a donc encouragé les chercheurs et les tradithérapeutes à contribuer à la recherche des solutions.  

 

Rominique Makaya

Légendes et crédits photo : 

Le ministre Coussoud-Mavoungou en compagnie des chercheurs

Notification: 

Non