Covid-19 : cinq pays africains résisteraient économiquement selon le FMI

Mercredi 13 Mai 2020 - 16:31

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel

Selon un rapport du Fonds monétaire international (FMI), publié le 12 mai, les économies de certains pays d’Afrique subsaharienne résisteraient à la pandémie de coronavirus (Covid-19).

Il s’agit de la Côte d’Ivoire, du Niger, de la République des Seychelles, de la Guinée Conakry et du Botswana. La Côte d’Ivoire sera le premier pays africain à sortir du lot avec un taux de croissance de 8,7% en 2021.

Le leader mondial sera suivi du Niger (8,1%), ensuite des Seychelles, 8,0%. La Guinée est à la quatrième place avec 7,6% et le Botswana boucle la marche du podium (6,8%). L’institution de Bretton Woods a expliqué que cette situation est due au fait que la croissance de ces pays serait moins touchée par la récession car, leur PIB étant tiré essentiellement par le secteur primaire (agriculture).

Cependant, note le FMI, même si ces cinq pays vont connaître la croissance, les effets de la récession se feront sentir dans d’autres secteurs tels que le tourisme, le commerce, le transport. Par ailleurs, le coronavirus aura des effets négatifs sur l’évolution de la dette publique dans ces pays.

Ainsi, la dette publique de la Côte d’Ivoire va se situer à 31,5 milliards de dollars en 2020 et 30,8 milliards de dollars en 2021; celle du Niger se chiffrera entre 29,3 milliards de dollars et 28,6 milliards de dollars sur la période 2020-2021.

La dette publique de la République des Seychelles sera estimée à 32,3 milliards de dollars en 2020 et 27,0 milliards en 2021. La Guinée aura une dette publique de 29,0 milliards de dollars en 2020 et 32,7 milliards de dollars en 2021. Pour le Botswana, la dette publique sera de 8,8 milliards de dollars et 8,4 milliards de dollars entre 2020 et 2021.

Yvette Reine Nzaba

Notification: 

Non