Covid-19 : Denis Sassou N’Guesso et Faustin Archange Touadéra appellent à la solidarité internationale

Jeudi 23 Avril 2020 - 11:46

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel

En visite de travail à Brazzaville, le chef de l’Etat centrafricain, Faustin Archange Touadéra a échangé, le 22 avril avec son homologue congolais, Denis Sassou N’Guesso sur plusieurs questions d’intérêt commun, particulièrement sur celles liées à la pandémie du coronavirus (Covid-19) qui sévit dans le monde entier.

Après avoir souligné « l’extrême gravité » de  cette maladie, les  deux chefs d’Etat ont appelé « au renforcement de la solidarité internationale en vue d’une réponse collective et effective à la pandémie ». Ils ont salué, à cet effet, les premières mesures des partenaires bilatéraux, multilatéraux et privés en faveur de l’Afrique, et appelé à « une plus grande mobilisation internationale ».

« La République Centrafricaine (RCA), à l’instar des autres pays, subit de plein fouet cette situation sanitaire. La RCA est un pays enclavé, et nous avons des personnes contaminées qui viennent de l’extérieur. C’est ainsi que nous avons mis en place un comité de crise. En fonction des réalités, nous avons pris des mesures pour protéger la population », a déclaré le président centrafricain à la presse.

« Cette pandémie a aussi des conséquences sur le plan économique et social. Toutes la sous région doit développer des stratégies de lutte. C’est une question de solidarité », a ajouté Faustin Archange Touadéra.

Les deux chefs d’Etat ont en outre salué « la mobilisation » de l’Union africaine et des organisations régionales d’Afrique Centrale dans la recherche des solutions en vue d’atténuer l’impact induit par cette maladie sur les populations et appelé au renforcement des actions de riposte.

A ce jour, la République Centrafricaine compte seize cas de Covid-19 dont dix guéris.

Le président centrafricain, a salué le rôle joué par son homologue congolais en matière de règlement des conflits dans la Communauté économique des Etats de l’Afrique centrale (CEEAC), dans les pays de la Conférence internationale sur la région des Grands Lacs et au niveau du Comité de haut niveau de l’UA sur la Libye.

« Le président Denis Sassou N’Guesso était médiateur dans la crise centrafricaine. Au moment où la Centrafrique cherche à sortir de cette situation, il est de notre devoir de toujours l’informer et de prendre son avis et ses conseils, en ce qui concerne le déroulement des accords de paix que nous sommes en train de mettre en œuvre », a expliqué Faustin Archange Touadéra.

Pour sa part, le chef de l’Etat Congolais a salué les efforts de son homologue, centrafricain dans la mise en œuvre de l’accord pour la paix et la réconciliation en RCA (APPR-RCA). Il a, en outre, renouvelé son appel aux signataires de l’accord, pour sa mise en œuvre « pleine et effective ».

Les présidents congolais et centrafricain ont réaffirmé leur détermination à consolider les relations « profondes » d’amitié, de fraternité et de coopération entre les deux pays.

Yvette Reine Nzaba

Légendes et crédits photo : 

-Denis Sassou N’Guesso et Faustin Archange Touadéra en tête à tête -Les deux chefs d'Etat partagent leur point de vue

Notification: 

Non