Covid-19 : Dieudonné Moyongo vient au secours des artistes musiciens du troisième âge

Samedi 18 Avril 2020 - 16:46

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel

Face à la situation créée par le Covid-19, le ministre de la Culture et des arts, Dieudonné Moyongo, a offert des vivres et une enveloppe financière  aux artistes musiciens de troisième âge pour leur permettre de pouvoir bien passer le confinement. 

Les artistes musiciens ayant bénéficié du soutien du ministère sont: Edo Ganga ( 87 ans) ; Michel Boyibanda (81 ans) ; Kosmos Moutouari ( 75) ans  et Chairman Jacques Koyo, le benjamin des artistes musiciens du troisième âge. Après avoir offert ces présents, le ministre a déclaré à la presse qu’il s’agit de l’expression  de solidarité et l'élan de coeur  aux artistes musiciens,  créateurs des œuvres de l’esprit.

Pour Dieudonné Moyongo, ce genre d’apport aux artistes de troisième âge se fait assez souvent. Il a profité également de l’occasion pour leur demander de respecter les mesures barrières qui sont les seuls moyens efficaces capables de réduire la propagation du coronavirus au Congo.

Réceptionnant ces dons, Kosmos Moutouari, n’a pas caché sa satisfaction. « Je suis satisfait que  le ministre de la Culture ait  pensé aux  artistes. J’en profite aussi de demander aux Congolais d'être conscients. Le coronavirus, est nocif, extrêmement dangereux pour la vie de tout un chacun. Quand on parle de confinement, c’est un peu gênant pour les uns et les autres, mais il y a aussi un côté positif ; encore qu'il  est imposé  par les différents gouvernements dans plusieurs pays à travers le monde. », a-t-il indiqué. 

Les remerciements ont été également exprimés par les deux doyens de la musique congolaise moderne, Edo Ganga et Michel Boyibanda. Quant au  benjamin des artistes de troisième âge,  Chairman Jacques Koyo, s’il y a eu confinement, c’est parce que le président de la République avait lancé  un cri d’alarme demandant à tous les congolais d’être debout à la première ligne et d’affronter ce virus qui ravage  tout sur son passage. 

« Lorsque le ministre nous a invité pour nous remettre de quoi garantir nos ventres  et de quoi s’acheter quelque chose, nous ne pouvons que lui dire merci. Vous  devez savoir que le ministre n’a pas fait un mauvais choix en  nous invitant. Nous avions atteint le troisième âge et nous  sommes fragiles aux diverses  maladies. », a déclaré  Chairman Jacques Koyo, avant d’inviter les députés à en  faire autant.

Bruno Okokana

Légendes et crédits photo : 

Photo 1 : Le ministre de la Culture et des arts s'adressant aux artistes musiciens du troisième âge (crédit photo/ ADIAC) Photo 2 : Chairman Jacques Koyo répondant aux questions de la presse, derrière les deux doyens de la musique congolaise moderne (crédit photo/ ADIAC)

Notification: 

Non