Covid-19 : la CAA se dit prête à faire face aux crises similaires dans l’avenir

Jeudi 9 Juillet 2020 - 18:30

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel

Le président de la Confédération africaine d’athlétisme (C.A.A), Kalkaba Malboum, a déclaré dans un article publié sur le site de la World Athletics que la structure dont il a la charge a pris note des conséquences entrainées par la Covid-19 et est prête à faire face aux situations pareilles dans l’avenir.

Au moment où la plupart des pays africains attendent toujours le feu vert de leur gouvernement pour reprendre leurs activités quotidiennes normales, la plus haute structure de l’athlétisme continental se met déjà sur les pieds de guerre afin de répondre efficacement aux crises similaires qui pourront survenir dans les prochaines années. « Nous travaillons pour faire en sorte que l'athlétisme en Afrique puisse survivre à des catastrophes similaires à l'avenir », a rassuré Kalkaba Malboum.

 Il a, par ailleurs, notifié que suite à cette pandémie la CAA a jugé bon de mettre en place une stratégie au cas où le monde fera face à une autre situation similaire à l'avenir. « Une telle stratégie devrait inclure des conseils de scientifiques sur la façon dont les athlètes peuvent continuer à s'entraîner en cas de verrouillage. Nous devons également trouver des moyens de garantir et de maintenir les engagements avec les sponsors et les pays hôtes en cas de force majeure », a-t-il ajouté.

En consultation et en accord avec les pays hôtes, cette structure a reporté les grandes compétitions. Les Championnats d'Afrique de Cross Country à Lomé au Togo, et les Championnats d'Afrique à Alger auront lieu en 2021. Selon Kalkaba Malboum cela permettra aux athlètes non seulement de se mettre en jambe mais aussi de leur permettre d’atteindre quelques performances susceptibles de faciliter  leurs participations aux qualifications olympiques.

Notons que dans certains pays, comme Maurice, les athlètes ont pu reprendre l'entraînement le 1er juillet. Le principal conseil de la C.A.A à toutes les fédérations membres est de respecter les décisions de leurs gouvernements afin de protéger la santé des différents acteurs de l’athlétisme africain.

 

 

 

 

 

 

 

 

Rude Ngoma

Légendes et crédits photo : 

Kalkaba Malboum/DR

Notification: 

Non