Covid-19 : la Fondation Perspectives d’avenir offre une PCR au Laboratoire national de santé publique

Samedi 18 Avril 2020 - 12:45

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel

Le don, qui vient renforcer les capacités de diagnostic du Covid-19 au niveau du Laboratoire national de santé publique, a été réceptionné le 16 avril par la ministre de la Santé, de la Population, de la Promotion de la femme et de l’Intégration de la femme au développement, Jacqueline Lydia Mikolo.

La pandémie du Covid-19 est en train de frapper simultanément les pays du monde, la République du Congo n’étant pas épargnée. S’adressant à la nation le 28 mars dernier, le président de la République, Denis Sassou N’Guesso, a instruit le premier ministre, chef du gouvernement et tous les ministères concernés de se mettre en rang de bataille pour combattre cet ennemi invisible qui est le coronavirus. C’est dans ce contexte que le député Christel Denis Sassou N'Guesso, président de la Fondation Perspectives d’avenir, a manifesté son élan de générosité comme il a toujours fait dans les différentes opérations de santé que la fondation a eu à réaliser dans les différents départements du pays. Dans cette dynamique, il a offert la PCR qui est un appareil moderne d'analyse et de précision des résultats biologiques.

Remettant l’appareil à la ministre de la Santé, au nom du président de la Fondation Perspectives d’avenir, le Dr Aimé Florent Bembé, coordonnateur du Programme de santé communautaire au sein de cette fondation, a reconnu que dans ce qui frappe tous les pays du monde, le maillon faible c’est le diagnostic du virus. Même en France pays très développé, ils ont des problèmes pour faire des textes. « Le président de la Fondation Perspectives d’avenir, le député Christel Denis Sassou N'Guesso, qui n’est pas resté insensible au drame que traverse le pays, en tant que patriote, m’a chargé de vous remettre sa modeste contribution. Ce don qui est constitué d’un appareil moderne de PCR permettra de renforcer les capacités opératoires du laboratoire national. Je suis sûr que ce don de la PCR va faciliter beaucoup de choses. Au lieu de rendre par exemple dix résultats par jour, on pourra en rendre vingt, parce qu’on aura deux appareils », a déclaré le Dr Florent Aimé Bembé.

Recevant le don, la ministre de la Santé a indiqué qu’elle tenait à y être au regard de l’importance de ce don. « Compte tenu de l’importance de ce don, j’ai tenu à venir recevoir cet appareil qui va soulager les agents du laboratoire national et qui va leur permettre d’être un peu plus efficaces dans leur travail. Je confie ce précieux don au directeur général du Laboratoire national de santé publique pour faire bon usage. »

Roch Fabien Niama, directeur général du Laboratoire général de la santé publique, gardien dorénavant de cet appareil, a exprimé lui aussi sa joie. « Je ne peux que redire les paroles de la ministre de la Santé qui vient de signifier toute la reconnaissance de la communauté médicale de notre pays pour ce don précieux. Il a été clairement dit que dans tous les pays du monde, le diagnostic biologique qui est un diagnostic direct, moléculaire, repose sur un certain types d’appareils et ces appareils sont recherchés à travers le monde. Le don du député Christel Denis Sassou N'Guesso va nous permettre de doubler nos capacités de diagnostic et être un peu plus résilients et contribuer de manière efficace à la lutte contre cette pandémie dans notre pays. »

Bruno Okokana

Légendes et crédits photo : 

Photo 1 : Le Dr Florent Aimé Bembé remettant la PCR à la ministre de la Santé, Jacqueline Lydia Mikolo (crédit photo/ Adiac) Photo 2 : La ministre transmettant le don au directeur général du Laboratoire national (crédit photo/ Adiac)

Notification: 

Non