Covid 19. La planète confinée vit un 1er mai inédit

Vendredi 1 Mai 2020 - 18:08

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel

Ni défilés, ni rassemblements : la planète confinée a vécu vendredi un 1er mai inédit en raison de la pandémie de coronavirus.

Dans un contexte de pandémie de coronavirus qui a fait 230.000 morts et accable l'économie mondiale, c'est sans les traditionnelles manifestations syndicales que s'est tenue la fête du Travail, jour férié dans de nombreux pays.

Une première dans l'Histoire. Les travailleurs ont été notamment invités à investir fenêtres et réseaux sociaux. Comme en Indonésie, où la principale confédération a lancé une campagne numérique invitant à manifester depuis la maison. Principale revendication : que le versement des salaires soit garanti, alors que comme partout dans le monde la pandémie a contraint d'innombrables entreprises à réduire ou à suspendre leur activité.

Selon l'Organisation internationale du travail (OIT), 1,6 milliard de personnes risquent de perdre leurs moyens de subsistance en raison du confinement et de la récession historique que cette mesure provoque.

L'Unicef a de son côté averti que des dizaines de pays risquaient de se retrouver dépourvus de vaccins, notamment contre la rougeole, du fait des restrictions dans le transport aérien.

Dans plusieurs pays africains, les transferts financiers des travailleurs émigrés en Europe se sont presque taris.

D'après AFP

Notification: 

Non