Covid-19 : le Congo renforce son dispositif de gestion de la pandémie

Mardi 14 Juillet 2020 - 17:30

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel

Le gouvernement vient de lancer, le 13 juillet à Brazzaville, le Projet de riposte d’urgence au Covid-19 et les activités du mécanisme de financement d’urgence en cas de pandémie, avec le soutien de la Banque mondiale et des partenaires onusiens.

La mise en œuvre des activités du nouveau dispositif s’inscrit dans le cadre du plan national de riposte contre la maladie à coronavirus et du bien-être de la population. Outre la Banque mondiale, ce programme a aussi mobilisé des partenaires de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), du Fonds des Nations unies pour la population (Fnuap) et du Fonds des Nations unies pour l’enfance (Unicef).

La Banque mondiale a pour cela mis sur la table une enveloppe de 11,3 millions de dollars, soit environ 6,6 milliards de francs CFA, visant à répondre aux besoins de santé publique de la population congolaise et à renforcer les actions du gouvernement en matière de prévention, de surveillance épidémiologique, de détection précoce et de prise en charge des cas de coronavirus.

Un engagement jugé impérieux par les partenaires mobilisés. « Face à la persistance de la pandémie de covid-19, il est impérieux de conjuguer les efforts pour sauver des vies, atténuer les impacts de la crise et répondre efficacement aux besoins sanitaires, sociaux et économiques immédiats du Congo tout en gardant l’attention sur les défis de développement à plus long terme », a estimé la représentante résidente de la Banque mondiale au Congo, Korotoumou Ouattara.

Le succès de ce projet de riposte réside dans la répartition de ses sous-composantes du projet et le rôle de chacune des parties prenantes. À cet effet, l’OMS se chargera de renforcer l'implication dans la riposte, des prestataires de services de santé non étatiques et tout particulièrement ceux du secteur privé. Il sera également question de renforcer la capacité des organisations non gouvernementales opérant dans le domaine de la santé en matière de sensibilisation et d'éducation de la population à la Covid-19, y compris le suivi des patients.

Le Fnuap se focalisera sur la continuité des services en matière de santé de reproduction et de lutte contre les violences basées sur le genre, selon une approche holistique de prise en charge médicale, d’accompagnement psychologique, de sensibilisation et de mobilisation communautaires. Ses interventions seront orientées sur la protection des prestataires de soins ; l'approvisionnement continu en produits de santé de la reproduction et la mise en place de mécanismes de prévention ; et la prise en charge des violences sexuelles et sexistes.

Enfin, l’Unicef concentrera son action sur le renforcement de la communication de proximité, des approches communautaires et la continuité des soins de santé primaires dont la vaccination, le dépistage, la prise en charge de la malnutrition aigüe, la promotion des mesures de prévention et de contrôle des infections en milieu scolaire. Il appuiera aussi l’approvisionnement en équipements et réactifs de laboratoire en vue d’augmenter la capacité de dépistage de la Covid-19 conformément au plan national de riposte.

 

Fiacre Kombo et Gloria Imelda Lossele

Notification: 

Non